•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford dit qu’il aura un plan de logement « agressif »

John Tory et Doug Ford debout côte à côte.

John Tory (à gauche) et Doug Ford en point de presse, lundi.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC

Radio-Canada

Par le passé, le ministre du Logement de l’Ontario a déclaré que les municipalités l'empêchaient de faire davantage de progrès en matière d'offre de logements. Or, le premier ministre Doug Ford a déclaré lundi que son gouvernement aurait un plan très « agressif » en termes d’immobilier pour l'avenir.

M. Ford a déclaré que l'offre est l'une des principales raisons de la crise du logement et il veut se concentrer sur la recherche de terrains sur lesquels construire, y compris les propriétés vacantes et excédentaires desquelles le gouvernement est propriétaire.

Le terrain, cela joue un rôle tellement critique dans le coût du logement n'importe où, a déclaré M. Ford lors d'une conférence de presse conjointe avec le maire de Toronto, John Tory.

Nous allons devoir utiliser chaque timbre-poste de terrain que nous avons pour construire des logements abordables et accessibles pour la population de l'Ontario.

Les prix des maisons ont triplé

Le premier ministre a adopté un objectif de construction de 1,5 million de logements en 10 ans, un objectif recommandé par un rapport du groupe de travail sur le logement commandé par le gouvernement plus tôt cette année.

Selon ce rapport, les prix des maisons en Ontario ont presque triplé au cours des 10 dernières années, dépassant de loin la croissance des revenus. De plus, la province aurait un manque à gagner de 1,2 million de logements - locatifs et en propriété - pour atteindre la moyenne du G7.

Les entreprises et les services publics ont de la difficulté à recruter et à retenir les travailleurs en raison de la rareté des logements à proximité, ce qui nuit à l'économie, tandis que les longs trajets quotidiens contribuent à la pollution atmosphérique, selon le rapport.

M. Ford a déclaré que l'examen des terres provinciales et fédérales sera la première mesure prise par son gouvernement.

Chaque parcelle de propriété disponible, nous devrions au moins l'examiner et l'étudier pour nous assurer qu'il est possible d'y construire, a-t-il déclaré. Mais nous allons avoir un plan très, très agressif pour aller de l'avant.

Le nouveau cabinet de M. Ford met particulièrement l'accent sur le logement, en gardant Steve Clark en place comme ministre des Affaires municipales et du Logement, et en créant un poste de ministre associé du Logement. Il a également confié à la ministre de l'Infrastructure, Kinga Surma, un mandat supplémentaire pour les biens immobiliers du gouvernement, chargé de trouver des terrains sur lesquels construire des logements.

Normaliser le processus d'approbation

La législation sur le logement que le gouvernement a adoptée peu avant l'élection contenait des mesures visant à rationaliser les processus d'approbation, mais ne comportait pas de mesures clés telles que des changements de zonage que les défenseurs et les experts réclamaient depuis longtemps, ce que M. Clark a imputé au manque de coopération des municipalités.

L'approche sera toujours celle de la consultation et de la collaboration avec les municipalités, a suggéré M. Ford. Il a également dit qu'il voulait normaliser les processus et les délais d'approbation dans toute la province. Toronto s'en sort très bien, a déclaré M. Ford, alors que M. Tory était à ses côtés.

Quant à Ottawa, Hamilton, et j'ai mentionné, [la région de] Durham, eh bien, vous savez quelque chose, je dois dire aux gens là-bas que tout le monde doit mettre la main à la pâte, a-t-il dit.

Vous ne pouvez pas mettre tout le fardeau [du logement] sur Toronto et rien sur Ottawa.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !