•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première drag-queen autochtone de la Saskatchewan participe à Canada’s Drag Race

La drag-queen autochtone Chelazon Leroux, de la Saskatchewan, en juin 2022.

Chelazon Leroux est la première candidate saskatchewanaise à décrocher une place dans l'émission de téléréalité « Canada’s Drag Race ».

Photo : Radio-Canada / Don Somers

Radio-Canada

La troisième saison de l'émission de téléréalité Canada’s Drag Race accueillera Chelazon Leroux parmi ses participantes. Cette dernière sera la première drag-queen autochtone de la Saskatchewan à y prendre part.

Tout au long de la saison, elle se mesurera à 11 autres artistes pour remporter le titre de Canada’s Next Drag Superstar.

Pour Chelazon Leroux, il est important que des membres de la communauté, comme elle, participent à ce genre d'émission afin que d'autres jeunes Autochtones bispirituels puissent voir que des personnes qui leur ressemblent peuvent réussir.

« Quand j'étais jeune, je ne voyais personne qui me ressemblait dans les médias. »

— Une citation de  Chelazon Leroux, artiste drag-queen

La présence de deux artistes autochtones et bispirituels dans les saisons précédentes a inspiré Chelazon Leroux.

Je ne fais que perpétuer cette représentation, mais je suis la première de la Saskatchewan, explique la drag-queen. C’est très enthousiasmant de pouvoir raconter une histoire ou de représenter un point de vue différent.

Bien que cela soit sa première participation à une émission de télévision, Chelazon Leroux connaît bien la caméra.

Sur les réseaux sociaux comme TikTok, des centaines de milliers de personnes suivent ses différentes publications.

Avec son personnage d'Auntie, elle publie des contenus éducatifs et humoristiques sur la santé mentale, les questions sociales ainsi que la vie et la beauté drag-queen.

Qu'elle remporte ou non la téléréalité, Chelazon Leroux estime qu'elle aura réussi son objectif en servant d'exemple à d'autres jeunes Autochtones bispirituels.

Avec les informations de Kendall Latimer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !