•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec annonce 307 M$ pour achever l’autoroute 70 vers la Baie en 2028

Quatre personnes se tiennent à côté d'une affiche avec une route.

Le parachèvement de l'autoroute 70 vers La Baie a été annoncé lundi. Le député de Dubuc, François Tremblay, la mairesse de Saguenay, Julie Dufour, la députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, et la directeur du MTQ au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Donald Boily.

Photo : Radio-Canada / Julianne Gagnon

Radio-Canada

L'achèvement de l’autoroute 70 vers La Baie devrait être complété en 2028 au coût de 307,4 M$. Les travaux sur la portion de 6,9 km s’amorceront cet été.

C’est ce qui a été dévoilé lundi midi lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au Pavillon des croisières, à La Baie.

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, a fait l’annonce au nom de son collègue François Bonnardel, ministre des Transports. Le député de Dubuc, François Tremblay, et la mairesse de Saguenay, Julie Dufour, étaient aussi présents.

Selon le plan dévoilé par le ministère des Transports (MTQ), l’autoroute se poursuivra jusqu’au haut de ce qui est appelé la côte à Jovi, soit celle qui est à la sortie de La Baie sur la route 170. Un carrefour giratoire sera aménagé à cet endroit, tout comme au bas de la pente à la jonction de la route 381. Des travaux auront aussi lieu dans la côte qui sera réaménagée.

Une carte d'une route.

L'autoroute 70 rejoindra la route 170 par un carrefour giratoire qui sera construit à peu près au haut de ce qui est appelé la côte à Jovi, à La Baie.

Photo : Gracieuseté du ministère des Transports du Québec

La première phase depuis Chicoutimi, mise en service en 2017, se terminait à la hauteur de la route de Grande-Anse avec une grande courbe menant à un carrefour giratoire. Cette longue courbe se transformera simplement en sortie.

Il s’agira bel et bien d’une autoroute à cet endroit, contrairement à ce qui est une route à quatre voies divisées à partir du chemin Saint-Benoît à Jonquière. Elle permettra d’éviter un secteur industriel sur le chemin Saint-Anicet.

En six lots

Selon le communiqué de presse, le projet est divisé en six lots.

Le premier lot prévoit la construction du pont d'étagement au-dessus du chemin de fer Roberval-Saguenay. Le second comprendra le déboisement du corridor visé.

La construction des voies dans les deux directions sera réalisée lors de 3e et 4e lots.

Les deux derniers lots de travaux permettront les raccordements aux deux extrémités, comprenant la construction de deux carrefours giratoires, ainsi que l'asphaltage final.

Andrée Laforest parle à côté d'une carte.

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, a annoncé la poursuite de l'autoroute 70 jusqu'à La Baie.

Photo : Radio-Canada / Julianne Gagnon

Le premier tronçon de l'autoroute de l'Aluminium a été construit dans le secteur de Chicoutimi entre 1981 et 1992, à la hauteur du boulevard Talbot, pour rejoindre le secteur de Jonquière.

Pour ce qui est du secteur à l’arrivée à Saint-Bruno, l’échéancier est respecté alors que le dépôt de l’étude impact environnemental est toujours prévu l’automne prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !