•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avortement : des artistes font des dons à des organismes pro-choix

Des personnalités artistiques critiquent la décision de la Cour suprême américaine sur le droit à l'avortement.

La femme habillé de noir prend la pause pour les photographes.

Lizzo sur le tapis rouge des prix BET le 26 juin 2022 à Los Angeles

Photo : getty images for bet / Aaron J. Thornton

Radio-Canada

Depuis que la Cour suprême des États-Unis a invalidé l'arrêt Roe c. Wade, qui enterre ainsi le jugement de 1973 protégeant le droit à l'avortement à l'échelle nationale, de nombreuses personnalités américaines ont fait entendre leur voix en faveur du libre choix des femmes. La chanteuse Lizzo et l’entreprise Live Nation, notamment, ont promis des dons à des organismes qui luttent pour garantir l’accès à l’avortement.

Si les vedettes ont fortement réagi depuis vendredi en dénonçant la décision de la Cour suprême, certaines ont aussi décidé d’ouvrir leur portefeuille.

La chanteuse Lizzo a déclaré qu’elle allait donner 500 000 dollars américains (645 000 dollars canadiens) aux National Network of Abortion Funds, qui regroupent divers organismes en lien avec l’accès à l’avortement aux États-Unis. L’entreprise Live Nation a doublé le montant, pour un total de 1 million de dollars américains (1,2 million de dollars canadiens). L’artiste a également encouragé ses fans à contribuer en ajoutant un lien vers le regroupement.

Les femmes de couleur ont historiquement eu un accès disproportionné limité aux ressources de planification familiale, a écrit la chanteuse sur Instagram et Twitter.

L’acteur Chris Evans a également publié un message sur Twitter disant qu’il avait fait un don au même regroupement. Si vous en avez les moyens, j'espère que vous le ferez aussi, a-t-il ajouté.

Quant au groupe Rage Against the Machine, il a décidé de donner 475 000 dollars américains (611 000 dollars canadiens) à des organismes de l'Illinois et du Wisconsin qui aident les femmes à avoir accès à l’avortement.

Par ailleurs, lors d’un concert à Londres, le chanteur de Green Day, Billie Joe Armstrong, a annoncé qu’il voulait renoncer à sa citoyenneté américaine et vivre au Royaume-Uni. Il y a trop de conneries dans le monde pour retourner dans ce putain de pays. Je ne plaisante pas : vous allez entendre beaucoup parler de moi dans les prochains jours, a-t-il déclaré sur scène avant de scander F*ck America.

Des personnalités ne cessent de dénoncer la décision

Lors du célèbre festival de musique de Glastonbury, qui s’est déroulé le week-end dernier au Royaume-Uni, plusieurs personnalités artistiques se sont également prononcées contre la décision de la Cour suprême. Parmi elles se trouvait Kendrick Lamar, qui a déclaré à la fin de sa prestation alors qu’il portait une couronne d’épines : Bonne chance pour les droits des femmes. Ils vous jugent, ils jugent le Christ.

L'homme porte une couronne et du liquide rouge coule sur sa chemise blanche.

Kendrick Lamar a protesté contre la décision de la Cour suprême américaine sur l'avortement lors de son spectacle au festival de Glastonbury.

Photo : AP / Scott Garfitt

Lors de leurs spectacles respectifs durant le festival, Megan Thee Stallion, Phoebe Bridgers et Billie Eilish ont critiqué la décision de la Cour suprême. Aujourd'hui est un jour vraiment, vraiment sombre pour les femmes aux États-Unis. Je vais juste dire ça parce que je ne peux pas supporter d'y penser plus longtemps, a dit Billie Eilish.

L’animateur Jimmy Kimmel s’est aussi indigné et a lancé un appel à l’action sur Twitter après que l’un des juges les plus conservateurs de la Cour suprême, Clarence Thomas, a dit vouloir s’attaquer à la contraception et au mariage gai. Prêt pour que la régulation des naissances et les relations homosexuelles soient aussi en danger? Les fous prennent le pouvoir parce que nous n’agissons pas, a-t-il écrit.

Lors de la cérémonie des prix BET, qui récompensent les artistes de la communauté afro-américaine, la chanteuse Jazmine Sullivan, en recevant un trophée, a demandé l’appui des hommes, soulignant que l’avortement n’était pas qu’une question féminine. Si vous avez déjà profité du fait qu’une femme prenne l'une des décisions les plus difficiles de sa vie, interrompre une grossesse, vous devez vous lever avec nous.

Avec les informations de Le Figaro, BBC, et BFMTV

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !