•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3100 nouvelles places en garderie au Manitoba, 37 M$ pour améliorer les salaires

Un enfant joue dans une garderie.

Le Manitoba annonce la création de 3100 nouvelles places en garderie.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Une entente entre le fédéral et le gouvernement du Manitoba, assortie d’un financement de 45, 1 millions de dollars, permettra de créer 3100 nouvelles places en garderies dans la province. L'accord favorisera également l’équité salariale pour les employés de la petite enfance.

La ministre fédérale de la Famille, Karina Gould, et le ministre manitobain de l'Éducation et de l'Apprentissage de la petite enfance, Wayne Ewasko, en ont fait l'annonce lundi matin au YMCA de l'avenue Fermor à Winnipeg.

Le financement est prévu à travers deux enveloppes distinctes.

De nouvelles places de garderie à l'échelle de la province

Le Canada et le Manitoba injectent 8,1 millions de dollars pour la création de 3109 places à travers 177  établissements de la province.

De ce montant, la province investit 4,8 millions de dollars pour financer 2294 places pour des jeunes âgés de 7 à 12 ans.

Le fédéral quant à lui financera 815 places en garderie pour des enfants âgés de moins de 7 ans, dont 68 places pour des poupons, à hauteur de 3,3 millions de dollars.

L'accès à des services de garde de qualité permet aux enfants de se développer et réussir dans la vie. Peu importe où ils vivent, ils ont besoin d'accéder à des garderies abordables et flexibles et à des services à la petite enfance inclusifs, a déclaré le ministre Ewasko.

En août dernier, le gouvernement fédéral s'est engagé à investir 1,2 milliard de dollars en cinq ans dans le système de garde d'enfants au Manitoba, entre autres dans son programme de système de garderie national à 10 $ par jour.

L'objectif du Manitoba est de créer 23 000 places à temps plein en garderie d'ici 2026.

Équité salariale pour les employées de garderie

Le gouvernement du Canada ajoute 34,7 millions de dollars pour soutenir la mise en place d'une nouvelle grille salariale qui permettra aux garderies sans but lucratif d'établir des échelles salariales concurrentielles et similaires à l'échelle provinciale.

Le but est de maintenir les employés qualifiés et expérimentés en poste et d'intensifier les efforts de recrutement, indique un communiqué de presse du gouvernement fédéral.

La grille salariale annoncée aujourd'hui favorise l'équité pour les éducateurs et éducatrices à qui nous confions nos enfants dont la plupart sont des femmes. Si nous n'améliorons pas la rémunération et les conditions de travail des éducateurs et éducatrices, nous perdrons le moteur de notre système national de service de garde, a indiqué la ministre fédérale Karina Gould en conférence de presse.

La province ajoutera 2,3 millions de dollars pour s'assurer que les employés qui travaillent dans les services de garde scolaire sont également équitablement indemnisés',indique la province dans un communiqué.

Avec toutes ces sommes, tous les établissements financés recevront une augmentation de 12 % des revenus générés par place, afin de soutenir les augmentations et l'équité salariale du personnel à compter du 1er juillet.

M. Ewasko indique par exemple que le salaire d'une aide au service à l'enfance serait de 16 $ de l'heure avec une moyenne visée à 17 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !