•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les feux de forêt en augmentation aux T.N.-O. au cours de la fin de semaine

Un feu brûle dans une forêt proche de lacs.

La foudre est à l'origine de cet incendie qui s'est déclaré à environ 28 kilomètres au sud-est de Gameti.

Photo : Ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles des T.N.-O.

Radio-Canada

Lundi, les Territoires du Nord-Ouest faisaient face à 44 feux actifs, contre 37 vendredi. La plupart se trouvent dans les régions du Slave Sud et du Slave Nord.

Selon une mise à jour du site Internet du gouvernement ténois, tous les incendies font actuellement l’objet d’une intervention des secours.

Chris Tourangeau, spécialiste du comportement du feu au ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles, les conditions sont propices au départ de feux et la majorité d’entre eux sont causés par la foudre.

Cependant, les feux liés aux activités humaines peuvent être plus dangereux puisqu’ils se trouvent souvent plus proches des communautés.

Le ministère demande aux résidents de s’abstenir d'allumer des feux de camp dans certaines zones et de prendre les mesures de sécurité appropriées si un feu est allumé. Il faut notamment avoir un seau d'eau à portée de main et s'assurer que le feu est bien éteint une fois terminé.

Actuellement, il y a 18 feux actifs dans le Slave Sud dont un se trouve à 7 kilomètres au nord de Fort Smith et un à 40 kilomètres au sud de Fort Resolution.

Le plus important, qui s'étend sur 250 hectares, brûle à 55 kilomètres au sud-est de Fort Resolution et fait l’objet d’une intervention limitée pour protéger les biens dans le secteur.

Le Slave Nord fait face à 13 feux actifs, dont un qui s'étend sur 740 hectares à environ 16 kilomètres au sud de la communauté de Wekweètì. Il fait l’objet d’une intervention des pompiers.

Sur sa page Facebook, le service de lutte contre les feux de forêt des Territoires du Nord-Ouest a publié un message disant que de la fumée pouvait être aperçue dans d’autres communautés de la région.

À Yellowknife, l’interdiction des feux à ciel ouvert est toujours en place.

Selon la mise à jour, les feux qui brûlent dans le Sahtu et le Dehcho ne sont pas préoccupants alors qu'aucun feu n'est rapporté dans le delta du Beaufort.

Cinq équipes venues de l’Alberta devraient venir prêter main-forte à leurs collègues du territoire selon un message Facebook du service des incendies de la province. Cette entraide est possible, car, à ce stade-ci, un faible nombre de feux ont été signalés en Alberta.

Avec les informations de Luke Carroll

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !