•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente pour faciliter l’hébergement d’étudiants à Carleton-sur-Mer

L'hôtel et résidence Bleu Mer, vu de l'extérieur.

L'hôtel et résidence Bleu Mer est situé au centre-ville de Carleton-sur-Mer, à deux pas de la plage municipale.

Photo : Gracieuseté du Bleu Mer et du Cégep de la Gaspésie et des Îles

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles conclut une entente avec l'hôtel et résidence Bleu Mer pour loger ses étudiants en provenance de l'extérieur de la région. Pour les trois prochaines années, des places de l'établissement de Carleton-sur-Mer seront réservées exclusivement à cette clientèle.

L'ancienne résidence pour personnes âgées, désormais un hôtel et une résidence touristique, accueillait déjà des cégépiens durant l'année scolaire.

Avec la nouvelle entente signée la semaine dernière, des chambres et des appartements seront garantis aux étudiants venant séjourner dans le cadre d'un projet de mobilité en cours avec le Cégep de l’Outaouais. La clientèle en provenance de l’étranger pourra aussi avoir une place.

Une chambre où se trouvent un lit, un petit bureau et un mini réfrigérateur.

Voici l'une des 29 unités du Bleu Mer, hôtel et résidence.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté du Bleu Mer et du Cégep de la Gaspésie et des Îles

À la rentrée d’automne, sept étudiants seront logés au Bleu Mer. Ce chiffre variera chaque année en fonction des besoins. Pour la directrice du campus collégial de Carleton-sur-Mer, Geneviève Bibeau, la signature de cette entente est une excellente nouvelle pour les étudiants.

« On référait toujours nos étudiants et nos étudiantes à une liste d’hébergement dans la ville, mais dans un contexte de pénurie de logements, c’est difficile de rendre accessibles ces logements-là. »

— Une citation de  Geneviève Bibeau, directrice du campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles

De plus, l’entente conclue avec Bleu Mer constituera, selon la gestionnaire, un levier en ce qui a trait au recrutement des étudiants. Elle contribuera à faciliter l’arrivée et l’intégration des nouveaux venus, selon elle.

Le campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Le campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Dans un communiqué acheminé aux médias lundi, le directeur et copropriétaire du Bleu Mer, David T. Lévesque, affirme qu'il s’agit d’une entente intéressante pour les deux parties.

« Le Cégep a un besoin en hébergement et notre modèle daffaires répond à cette demande en proposant des baux pour lannée scolaire à une population quon souhaite exclusivement étudiante. »

— Une citation de  David T. Lévesque, directeur et copropriétaire du Bleu Mer

Geneviève Bibeau ajoute que les étudiants qui souhaitent venir séjourner à Carleton-sur-Mer pour une session ou plus longtemps sauront déjà où ils seront logés avant leur arrivée, ce qui constitue un net avantage. C’est vraiment facilitant, parce que s’ils doivent partir à la recherche d’un logement […], ça pourrait faire avorter certains projets.

« À court et moyen terme, cette entente-là permet de pallier le fait qu’on n’a pas de résidence étudiante. »

— Une citation de  Geneviève Bibeau, directrice du campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles

L’entente prévoit également que le collège dispensera des services psychosociaux à la clientèle étudiante directement sur place. Un comité de suivi sera mis sur pied afin d’évaluer la satisfaction des résidents et d’apporter des ajustements au besoin.

La plage de Carleton-sur-Mer.

La plage municipale est située à proximité de Bleu Mer.

Photo : Radio-Canada / Léa Beauchesne

Comme Bleu Mer propose ses unités à la clientèle touristique en été, les places seront garanties aux étudiants du 15 août au 31 mai, selon le Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Des aires communes, par exemple un salon et une cuisine, seront mises à leur disposition.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !