•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jordanie : 10 morts et plus de 200 blessés après une fuite de gaz toxique

Un navire à quai et son chargement de citernes.

Une vue partielle montre la citerne blanche qui est tombée pendant son transbordement, provoquant une fuite de gaz toxique dans le port.

Photo : afp via getty images / -

Agence France-Presse

Dix personnes sont mortes lundi en Jordanie et plus de 200 autres ont été blessées après qu'un conteneur s'est renversé dans le port d'Aqaba, dans le sud du pays, laissant s'échapper un gaz toxique.

Aqaba, l'un des principaux ports de la mer Rouge, est le seul port maritime du royaume hachémite, par lequel transitent la plupart des importations et exportations jordaniennes.

Le bilan de morts après la fuite de gaz dans le port d'Aqaba s'élève à dix morts et plus de 200 blessés, a déclaré à l'AFP le ministre de l'Information, Fayçal al-Chouboul, également porte-parole du gouvernement jordanien.

D'après le porte-parole de la sécurité générale, Amer Al-Sartawi, un conteneur rempli de gaz toxique s'est renversé au cours de son transport, provoquant une fuite sur les lieux.

Selon des responsables, qui se sont exprimés sous le couvert de l'anonymat, ce conteneur est tombé d'un bateau et la zone sud du port a été évacuée.

Le premier ministre jordanien, Bicher Al-Khasawneh, et son ministre de l'Intérieur, Mazen Al-Faraya, se sont rendus sur place, selon la chaîne de télévision officielle Al-Mamlaka.

Selon des images publiées par cette télévision, une grue transportant le conteneur le lâche au-dessus du bateau. Après le choc, une fumée jaune s'en échappe instantanément, tandis que des gens tentent de s'enfuir.

L'adjoint au chef de l'Autorité portuaire de la région d'Aqaba, Haj Hassan, a déclaré à Al-Mamlaka qu'une corde de fer transportant un conteneur contenant une substance toxique s'est rompue, ce qui a entraîné la chute et la fuite de la substance toxique.

Un hôpital d'Aqaba en Jordanie.

Des personnes devant un hôpital après la fuite de gaz toxique provenant d'un réservoir de stockage dans le port d'Aqaba, en Jordanie.

Photo : Reuters / STRINGER

Les blessés ont été transférés dans deux hôpitaux publics, un hôpital privé et un quatrième hôpital de campagne, selon les autorités.

Le directeur de la santé d'Aqaba, Jamal Obeidat, a déclaré que les hôpitaux d'Aqaba étaient saturés et ne pouvaient plus recevoir d'autres blessés, dont certains sont dans un état critique.

Il a appelé les habitants d'Aqaba à rester chez eux et à fermer les fenêtres par précaution, précisant que la substance présente dans l'atmosphère était très dangereuse.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement, Fayçal Al-Choubou, la annoncé à la télévision la formation d'une commission d'enquête, dirigée par le ministre de l'Intérieur.

Il a parallèlement appelé la population à ne pas s'approcher des lieux de l'accident et annoncé l'envoi de renforts médicaux et d'équipements dans cette région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !