•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police d’Ottawa prête à mettre fin aux manifestations entourant la fête du Canada

Une pancarte annonçant la fête du Canada sur la colline du Parlement le 17 juin 2022.

Une pancarte annonçant la fête du Canada installée sur la colline du Parlement le 17 juin 2022

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le Service de police d’Ottawa (SPO) et la Ville d’Ottawa se disent prêts pour la fête du Canada et pour les tentatives d’occupation du centre-ville qui s’organisent une fois de plus.

Lors d'une réunion d'information, lundi matin, les représentants municipaux ont assuré avoir des plans pour empêcher les manifestations de se transformer en une autre occupation.

Les festivités du 1er juillet seront de retour après deux ans de pause en raison de la pandémie. Cette année, elles se tiendront sur les plaines LeBreton, devant le Musée canadien de la guerre, en raison des travaux de construction en cours sur la colline du Parlement.

Des grues de construction devant la tour de la Paix, à Ottawa.

Des grues de construction sont visibles alors que les rénovations de l'édifice du Centre se poursuivent sur la colline du Parlement, à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La police d'Ottawa dit qu'elle s'attend à plus de manifestations et à des foules plus importantes qu’à l'habitude lors des célébrations de la fête du Canada, alors que des groupes liés au convoi des camionneurs, qui a occupé le centre-ville d’Ottawa pendant des semaines en février, planifient des évènements tout l’été.

Le chef du SPO par intérim, Steve Bell, a déclaré lundi que des centaines de milliers de personnes sont attendues à Ottawa vendredi. Environ 56 000 personnes étaient présentes sur la colline du Parlement en 2019 pour le spectacle de la fête du Canada, sans compter celles célébrant dans les quartiers avoisinants, selon le Service de protection parlementaire.

Selon le chef Bell, des mesures sans précédent ont été mises en place pour assurer la sécurité de tous lors des célébrations. Tous les agents du SPO disponibles seront déployés et compteront sur l’appui de la Police provinciale de l’Ontario (PPO) et de la GRC pour mettre fin aux tentatives d'occupation si elles surviennent.

La Commission de services policiers de la Ville d'Ottawa a d'ailleurs renouvelé le mandat de 291 agents spéciaux de la GRC, en plus d'approuver la nomination de 200 agents supplémentaires si des effectifs supplémentaires sont nécessaires. Ces nominations et renouvellements seront valides jusqu'au 30 novembre 2022.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, a réitéré son message de la semaine dernière demandant aux personnes souhaitant célébrer la fête du Canada dans la capitale de ne pas se laisser intimider par les groupes venus perturber les activités.

En plus des fermetures de rues habituelles pour les célébrations du 1er juillet, la police d'Ottawa a établi une autre zone d'exclusion de véhicules – similaire à celle qui avait été mise en place à la fin avril pour le défilé de motocyclistes Rolling Thunder. Aucun stationnement dans la rue et aucun véhicule de protestation ne sera autorisé à partir de 8 h ce mercredi jusqu'à lundi.

Une carte des contrôles routiers et zones où les véhicules seront interdits dans le centre-ville d'Ottawa.

La police d'Ottawa contrôlera l'accès à plusieurs parties du centre-ville, y compris deux ponts interprovinciaux. Les véhicules qui ne sont pas liés aux manifestations seront autorisés à entrer, mais ne peuvent pas se stationner dans la rue.

Photo : Ville d'Ottawa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !