•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon surmonte les inondations grâce à son installation de drainage

Une image de l'étang sec au parc W.W. Ashley de Saskatoon, en Saskatchewan.

L'étang sec du parc W.W. Ashley, à Saskatoon, a été conçu pour servir de parc par beau temps et de bassin de drainage lorsqu'il y a de fortes précipitations.

Photo : Ville de Saskatoon

Radio-Canada

Les données de la Ville de Saskatoon font état de 60 mm de pluie tombés dans certaines zones en une heure lundi dernier. La Ville est toutefois satisfaite de l'efficacité de son étang sec, qui a servi à drainer les pluies diluviennes.

L’étang sec construit au parc W.W. Ashley a été utilisé comme bassin de drainage lors des dernières pluies diluviennes. La Ville a ainsi pu mesurer l'efficacité de ce terrain peu élevé pour retenir l’eau de pluie.

La directrice générale des services publics et de l’environnement, Angela Gardiner, dit qu'il s'agit d’un premier test réussi. Aucune inondation de surface n’a été signalée aux trois principales intersections ciblées par le projet. Environ 37 maisons ont été épargnées.

« Nous sommes très heureux. Il y a quelques résidents qui ont déjà été inondés, et leurs sous-sols sont secs. Donc, ils étaient très heureux. »

— Une citation de  Angela Gardiner, directrice générale des services publics et de l’environnement.

L’installation a atteint sa capacité maximale vers 15 h et a été complètement drainée vers 20 h. Le réseau d'égout a pris le relais pour drainer la quantité massive d’eau.

La construction de cet étang sec fait partie de la première phase d’une stratégie de lutte contre les inondations sur neuf ans de 54 millions de dollars, qui sera terminée en 2027.

Pius Gartner est assis devant ce qui reste de sa moquette.

Résident de Saskatoon. Pius Gartner explique qu’il n'a pas vu d’inondations extrêmes durant les 15 premières années suivant l'achat de sa maison, mais il a connu de multiples inondations majeures au cours des 10 dernières années.

Photo : Radio-Canada / Kendall Latimer

Un deuxième étang est déjà en construction à proximité du parc Churchill. Il devrait contribuer à réduire les inondations dans la propriété de Pius Gartner, qui vit au coin de l’avenue Dufferin et de la rue Bute, dans le quartier d’Avalon depuis 1979.

Le troisième étang sec, qui sera situé à Weaver Park, est encore à l’étape de la conception. Sa construction devrait débuter en 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !