•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau Centre en agriculture urbaine à Québec

Un employé des Urbainculteurs installe des toiles au dessus des cultures sur le site de l’ancien marché public du Vieux-Port à Québec.

Un employé des Urbainculteurs installe des toiles au dessus des cultures sur le site de l’ancien marché public du Vieux-Port à Québec.

Photo : Radio-Canada / Mireille Roberge

Le nouveau Centre éducatif en agriculture urbaine (CÉAU) va ouvrir ses portes le 29 juin prochain au Grand Marché de Québec et à ExpoCité. L’objectif de ce projet lancé par les Urbainculteurs vise à former de plus en plus de jardiniers urbains.

Les Urbainculteurs ont réalisé divers projets au cours des dernières années, que ce soit les potagers devant l’Assemblée nationale, au bassin Louise ou dans diverses places publiques de la capitale.

Un homme place de la terre dans les bacs des Jardins du bassin Louise.

Un homme place de la terre dans les bacs des Jardins du bassin Louise.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Cette fois, avec le CÉAU, l’organisme vise à intéresser un plus large public à l’agriculture.

Tout passe par l'éducation. Ce qu'on souhaite avec le Centre éducatif, c'est que les gens puissent acquérir de nouvelles compétences en agriculture,  a expliqué à l’émission Première Heure la Chargée de projet du CÉAU, Arielle Girard-Bouchard.

Le Grand Marché de Québec

Le Grand Marché de Québec

Photo : Radio-Canada / Catherine Lachaussée

Plusieurs stations

Dès l’ouverture, il y aura cinq stations, touchant chacune un thème précis. D’autres stations s’ajouteront au fil du temps.

Il va y avoir ultimement, d'ici les trois prochaines années, 11 stations en agriculture urbaine. Dès le 29 juin, on parle entre autres d'un système hydroponique, il va y avoir aussi une station de culture en bacs. Il va y avoir un potager plein sol, un poulailler, une ruche urbaine, explique Arielle Girard-Bouchard.

Des experts donneront aussi des formations dans divers domaines au cours de la saison estivale. Deux animateurs pourront également accompagner les visiteurs, du mercredi au dimanche.

Il y a la possibilité d'aller au kiosque pour rencontrer les animateurs et leur demander de vous accompagner dans la découverte des stations. Sinon, un code QR vous donne aussi accès à des informations, ajoute Arielle Girard-Bouchard.

La pandémie et les questions environnementales ont fait en sorte que l'agriculture à la maison gagne en popularité, selon les Urbainculteurs.

Place aux jeunes

L’organisme souhaite profiter de cet engouement pour organiser des formations pour les plus jeunes.

On souhaite aussi développer une offre éducative pour les écoles. Ce qu'on va proposer, c'est beaucoup dans l'expérimentation. On va les inviter à mettre les mains à la terre, à goûter de nouveaux aliments, à observer les choses. On souhaite vraiment que ce soit ludique, mentionne Arielle Girard-Bouchard.

Le lancement officiel du CÉAU aura lieu à midi, le 29 juin, à l’Espace Famille du Grand Marché de Québec. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !