•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Susciter l’intérêt des jeunes Estriens envers la nature

Une percée de jour dans un sentier au parc national du Mont-Orford.

L'organise n'est pas fermé à l'idée d'étendre ses activités jusqu'aux centres de la petite enfance de la région si l'occasion se présente.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

Passer la journée en plein air à tenter de comprendre les phénomènes naturels, voilà le genre d’activité que le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE) offre aux jeunes et à la population. L’organisme à but non lucratif a offert pour la première fois ce printemps des ateliers gratuits à des élèves de 3e et 4e année du primaire. Au total, 220 élèves de quatre écoles différentes ont été initiés à des expériences en forêt.

Établi dans plusieurs régions du Québec, dont l’Estrie depuis deux ans, le GUEPE veut susciter la curiosité et l’intérêt chez les jeunes envers la nature. On se réjouit parce qu’on sait que ce type de services répond vraiment à un besoin dans la région de l’Estrie, mentionne l’éducatrice-naturaliste de l’organisme, Joannie Bouthillette, au micro de Par ici l'info.

Elle qualifie son équipe comme étant des professionnels de la vulgarisation scientifique .

Notre objectif est de faire des activités d’interprétation en lien avec le programme de formation de l’école québécoise du ministère de l’Éducation, explique-t-elle. Les jeunes d’âge primaire et secondaire peuvent ainsi vivre les sciences naturelles. D’abord en plein air quand c’est possible de le faire, sinon à l’école. En suite de cela, on a tout un segment de notre offre qui est destiné au grand public.

« On sait que lorsqu’on apprécie, on connaît, on découvre, on fait vivre la nature finalement aux gens, ceux-ci sont plus portés à vouloir conserver cet environnement-là.  »

— Une citation de  Joannie Bouthillette, éducatrice-naturaliste au GUEPE

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !