•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samuel Girard et la coupe Stanley à Roberval cet été

Samuel Girard soulève la coupe Stanley.

Samuel Girard a pu soulever le fameux trophée au terme de la finale.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

La coupe Stanley fera un arrêt au Lac-Saint-Jean au cours des prochaines semaines.

À la suite de la victoire de l’Avalanche du Colorado lors du sixième match de la finale des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH) contre le Lightning de Tampa Bay, dimanche soir, le défenseur originaire de Roberval Samuel Girard a confirmé qu’il amènerait le précieux trophée dans sa ville natale.

Le hockeyeur a dévoilé l’information alors qu’il célébrait sur la patinoire du Amalie Arena, à Tampa, aux côtés de ses parents, Tony Girard et Guylaine Dion, qui avaient fait le voyage pour l’occasion grâce à un vol nolisé par l'organisation depuis Denver. Sa soeur et un cousin étaient également sur place, de même que son amie de coeur. Pour l’instant, on ignore encore à quel moment la coupe sera de passage dans la région.

« Les cinq dernières minutes, c’était fou, c'était les cinq minutes les plus longues de ma vie. C'était malade! »

— Une citation de  Tony Girard, père du défenseur Samuel Girard

C’est la première fois de la carrière du défenseur qu’il remporte la Coupe Stanley.

Victime d’une fracture du sternum au deuxième tour des séries, contre les Blues de Saint Louis, Girard n’a toutefois participé à aucun match de la grande finale. Son parcours éliminatoire s’est arrêté après sept matchs durant lesquels il a récolté trois points. Son nom sera toutefois gravé sur le trophée.

Un hockeyeur tient un trophée dans ses bras avec ses proches.

Samuel Girard a célébré la conquête de la coupe Stanley entouré de ses proches sur la patinoire, à Tampa.

Photo : Facebook/Guylaine Dion

Samuel est extrêmement chanceux que son nom soit sur la coupe et d’avoir une bague. C’est un honneur pour lui, il a connu une bonne saison, de bonnes séries au départ et de le voir habillé en joueur à la fin avec la coupe Stanley dans les bras et l’embrasser, on pleurait dans les estrades. On n’a jamais pleuré de joie comme ça, a reconnu son père, Tony Girard, au lendemain du championnat.

Sa conjointe et lui ont très peu dormi puisqu'ils ont participé à un rassemblement organisé par l'Avalanche dans les heures suivant le cinquième match.

Une première en 36 ans

Tony Girard a promis une grande fête dans les rues de Roberval pour célébrer l'exploit de son fils. Il faut remonter à 1986 pour identifier un gagnant de la Coupe Stanley natif du Saguenay-Lac-Saint-Jean. À l'époque, l'Almatois Mario Tremblay faisait partie de la formation championne des Canadiens de Montréal.

Chaque joueur rêve un jour d’être repêché junior majeur, ensuite c’est la Ligue nationale. Quand un joueur arrive dans la LNH, ce qu’il veut, c’est le trophée. Que tu sois habillé ou que tu ne le sois pas. Il était blessé et il encourageait son équipe. Quand son équipe avait besoin d’un petit coup de pouce, il donnait le petit coup en arrière, a illustré sa mère, Guylaine Dion.

Âgé de 24 ans, Samuel Girard vient de terminer sa cinquième saison dans la LNH et sa quatrième dans l’uniforme de l’Avalanche. Il est présentement le seul joueur actif originaire de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean à jouer dans la LNH.

Un drapeau devant l'hôtel de ville

Un bâtiment municipal.

Le drapeau aux couleurs de l'Avalanche du Colorado a été hissé devant l'hôtel de ville de Roberval, ville natale de Samuel Girard.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

La ville de Roberval n'a pas mis de temps avant de souligner le sacre de l'athlète. Un drapeau aux couleurs de l'Avalanche a été hissé devant l'hôtel de ville. Le maire Serge Bergeron aimerait que la visite de la coupe Stanley coïncide avec les festivités entourant la présentation de la Traversée du lac Saint-Jean.

On est tellement fiers de Samuel Girard. Non seulement fiers, mais de voir toute l'effervescence qu'il y a eu autour de ça. C'est un fils de Roberval et pour nous, c'est très important, a mentionné le maire.

Avec des informations de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !