•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une photo du haut des airs qui montre l'étendue de l'inondation dans la communauté autochtone de Peguis au Manitoba.

Une partie des résidents ont déjà été évacués lors des inondations printanières et la Première Nation remet maintenant à plus tard leur retour à Peguis.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Dans le nord du Manitoba, la Première Nation de Peguis est de nouveau aux prises avec la montée des eaux et déclare l’état d’urgence.

Le cycle des inondations ne s’arrête pas dans cette communauté qui ne s’est pas encore remise des inondations historiques qui l’ont durement touchée ce printemps.

Les autorités et résidents se préparent au pire.

Une partie des résidents ont déjà été évacués lors des inondations printanières et la Première Nation retarde maintenant leur retour à Peguis.

Le directeur du logement et de la gestion des urgences, William Sutherland, explique que la Première Nation de Peguis a déclaré l’état d’urgence local en raison de fortes pluies et des vents violents qui se sont abattus sur la région le 21 juin.

Sa maison est d’ailleurs entourée d’eau. Pour se rendre chez lui, il doit enfiler des bottes lui arrivant jusqu’à la taille ou prendre une barque.

Toute notre communauté est inondée de nouveau, déplore-t-il. Maintenant, il n'y a pas que les bases des maisons et les sous-sols qui sont inondés, il y a aussi des dégâts sur les toits.

Le chef Glenn Hudson confirme que pour certains des résidents, une année pourrait s’écouler avant que leur logement ne soit de nouveau habitable. Pour qu’ils puissent y vivre, l’eau potable et les fosses septiques endommagées par les inondations doivent être rétablies pour chacune des maisons.

Une maison est entourée d'une digue orange et la digue de sacs de sable tout près est sous l'eau, dans la Première Nation de Peguis, le 26 juin 2022.

À peine remise d'une inondation historique ce printemps, la Première Nation de Peguis, au Manitoba, doit encore faire face à une montée des eaux à la suite de pluies abondantes.

Photo : Gracieuseté Glenn Hudson

Selon le chef, 60 maisons sont inondées et ce nouvel épisode touche environ 300 personnes.

Même si les maisons des résidents rencontrés dimanche ne sont pas touchées par les inondations, la situation joue beaucoup sur leur santé mentale.

Nous avons rempli les sacs de sable quand les eaux ont monté, raconte un résident, Vincent Michaud. Nous pensions ensuite que l'inondation était terminée et nous avons vidé les sacs. On utilise donc les sacs à nouveau, car il y a une autre inondation.

Cependant, les communautés environnantes continuent de se soutenir, et Peguis attend plus de volontaires d’ici lundi pour aider à remplir les sacs de sable.

Inondation de 2022 au Manitoba

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !