•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary Horror Con : quand l’horreur réunit des amateurs

Des masques avec des becs d'oiseaux.

Les amateurs de l’horreur ont été servis avec une multitude d’accessoires macabres de toutes sortes.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

Pour une dixième année, les adeptes de l’horreur ont pu se réunir au Calgary Horror Con qui se tenait du 24 au 26 juin à Calgary. L’événement proposait aux amateurs de films d’horreur de rencontrer des acteurs du milieu, des artistes et des centaines de vendeurs, d’assister à des conférences ou encore des séances de dédicaces.

Des milliers de participants se sont entassés pendant trois jours dans les couloirs d’un hôtel dans le sud de la ville. Selon les organisateurs, il s’agit du plus grand congrès annuel au Canada entièrement consacré au genre de l'horreur.

Les adeptes de l'effroi, comme Bethany Dierdorff qui découvrait le festival, ont pu apprécier de nombreux accessoires et de peintures liées à la thématique de l’horreur.

Je n’étais jamais venu avant, mais je suis une grande amatrice d’horreur, donc c’était vraiment bien. Beaucoup d'objets d’horreur et des célébrités, c’est ce à quoi je m’attendais du salon, explique Bethany Dierdorff.

Pour l’occasion, les acteurs Billy Zane, Joe Bob Briggs et Andrew Divoff étaient présents pour rencontrer les amateurs.

On est allé à la projection d’un film de Joe Bob Briggs et il a présenté le film pour ensuite répondre aux questions à la fin. C’était vraiment bien!, ajoute Mme Dierdorff.

L’événement n’avait pas eu lieu depuis deux ans en raison de la pandémie. Mais selon Katrina Kryzalka, l’une des organisatrices, le salon a pris de l’ampleur malgré tout.

Ça rassemble tous ceux qui aiment tout ce qui touche à l’horreur. Que ce soit des films d'horreur, des bandes dessinées, de la musique, nous avons tout ce qu'il faut ici. Il s'agit surtout de rassembler la communauté et de s'amuser, indique-t-elle.

Des vendeurs qui offrent des accessoires d'horreur à des clients.

Les organisateurs du Calgary Horror Con estiment qu’il y avait environ 200 vendeurs cette fin de semaine lors de l’événement.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

Une vitrine pour des artistes

Justin Forman, qui en est à sa deuxième année au salon de l’horreur, estime que l’événement offre une vitrine à plusieurs artistes.

Il y a beaucoup d’artistes ici qui sont très créatifs. Si vous êtes un artiste, c’est l'endroit où il faut être [...] vous pouvez rencontrer des gens, parler et même travailler avec eux. C’est possible de se faire de multiples connexions si vous êtes dans le domaine des arts.

Des peintures d'horreur.

Des peintures de l’artiste Lanh Doan.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

D’après Lanh Doan, qui vendait des peintures à l’acrylique sur le thème des films d’horreur, le Calgary Horror Con est un événement à ne pas manquer pour les passionnés de l’horreur et pour les artistes.

Les gens sont vraiment connaisseurs ici. J’ai parlé avec quelqu’un qui connaissait tout du film 13 Girls. Je pensais en savoir beaucoup, mais ce n’était rien comparé à lui.

Les organisateurs espèrent attirer encore plus de personnes l'année prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !