•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cataractes – Bulldogs : les vétérans veulent repousser la fin de leur carrière

Trois joueurs de hockey sur la glace.

Le défenseur Zachary Massicotte, originaire de Shawinigan, dispute ses derniers moments en carrière dans la Ligue canadienne de hockey.

Photo : Radio-Canada / Vincent Éthier / LCH

Ils passeront en finale du plus important tournoi de hockey junior au pays, ou bien ce sera la fin de leur parcours dans le circuit Courteau. Pas de demi-mesure, l’affrontement entre les Cataractes et les Bulldogs de Hamilton, qui se tiendra lundi soir à Saint-Jean, sera le match le plus important de la carrière de nombreux vétérans des Cataractes.

C’est sur que c’est en arrière-pensée. Tout le monde veut finir sur une victoire. Tu ne veux pas regretter ton dernier match. On va s’en servir comme motivation, dit l’attaquant de 20 ans Pierrick Dubé.

Les défenseurs Zachary Massicotte et Martin Has occupent les autres casiers réservés aux joueurs de 20 ans. Mavrik Bourque (Stars de Dallas), Xavier Bourgault (Oilers d’Edmonton) devraient en toute logique passer chez les professionnels et il serait étonnant que Charles-Antoine Lavallée et Antoine Coulombe, les deux gardiens âgés de 19 ans, soient tous les deux de retour l’an prochain.

L’équipe au parcours hollywoodien pourrait bien être décimée aux termes du match de lundi.

Ça fait quatre ans qu’on forme un groupe… c’est une équipe spéciale, souligne le capitaine, Mavrik Bourque.

Un air de déjà vu

Gagner ou faire ses valises, c’est un film dans lequel les joueurs des Cataractes ont déjà joué pas plus tard qu’en demi-finale des séries de la Coupe du président.

Nous avons été acculés au pied du mur contre Québec durant deux matchs de suite. Ici, c’est la même situation. Une demi-finale et une finale… c’est ce qu’on a fait contre Québec, ajoute Bourque.

Son compagnon de trio Olivier Nadeau tenait sensiblement le même discours. Les Cataractes s’attendent à un match physique et estiment savoir quoi faire pour battre les Bulldogs de Hamilton, une équipe qu’ils ont déjà vaincue plus tôt dans ce tournoi.

Ils ont une bonne relance, ils repartent vite. Ils ont des joueurs de talent qui peuvent la mettre dedans. Il faut gérer le contrôle du disque, dit Olivier Nadeau.

Daniel Renaud avait pris sa décision, mais n’était pas encore prêt à annoncer l’identité de son gardien de but partant dimanche en fin d’après-midi. Il confirme toutefois que des changements seront apportés à l’alignement. Déjà, on sait que l’attaquant Pierrick Dubé devra laisser sa place sur la première vague de jeu de puissance. C’est Lorenzo Canonica qui obtient une promotion.

La défaite contre les Sea Dogs a fait mal, mais on a tiré des leçons, comme à chaque fois. Il n’y a pas d’équipe qui nous impressionne ici. On est confiants, affirme William Veillette.

Son entraîneur estime que l’équipe a déjà tourné la page sur la défaite de samedi. Il affirme que cet échec aura permis à sa troupe de se recentrer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !