•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté équestre de Yellowknife célèbre la retraite de Norman

Patricia Dartnell flatte la tête du cheval Norman

Patricia Dartnell a organisé la fête de retraite de Norman

Photo : Radio-Canada / Luke Carroll

Radio-Canada

Des dizaines de personnes se sont rassemblées samedi au centre équestre North Country Stables à Yellowknife pour célébrer la carrière de Norman, un cheval bien-aimé monté par des personnes de tous âges depuis 28 ans.

Patricia Dartnell, qui dirige l'écurie, a déclaré que Norman pouvait tout faire.

En plus d'être monté, il guidait des carrioles aux côtés de son frère Mack pour les défilés et était même utilisé pour le saut équestre.

Nous aimons Norman, a déclaré Patricia Dartnell.

Norman a officiellement pris sa retraite le 23 février, mais l'événement de samedi était une façon de célébrer ses années de service au sein de la communauté équestre de Yellowknife.

Quand les adultes le montaient, vous remarquiez que son arrière-train semblait faiblir, a-t-elle déclaré.

Il marche maintenant en boitant un peu. Patricia Dartnell et son personnel ont interprété cela comme le signe qu’il était temps pour lui d’accrocher sa selle et de profiter d'un peu de repos et de détente.

À gauche un gâteau fait de carrottes pour les chevaux et à droite un vrai gâteau pour les invités.

Un gâteau pour les chevaux et un pour les invités.

Photo : Gracieuseté : Patricia Dartnell

La fête de retraite de samedi comprenait un gâteau pour les humains et un pour les chevaux, un barbecue, des balades à poney, une carte signée par tous les invités, des photos de Norman et des ballons.

Je pense que nous avons manqué de gâteau même s’il y avait deux gâteaux et probablement 50 autres cupcakes, a déclaré la directrice de l’écurie.

La pluie n'a pas empêché les invités de participer aux festivités.

Patricia Dartnell a crédité les précipitations, appréciées en raison du risque d'incendie de forêt, comme un miracle gracieuseté de Norman.

Je ne peux pas croire que nous ayons tant besoin de pluie, a-t-elle déclaré. C'est merveilleux.

Nora Swan, 12 ans, a participé à la fête et a même écrit une lettre à Norman.

Norman a été un élément clé du parcours d'équitation de nombreux enfants de Yellowknife. Lorsque j'ai eu peur de monter un gros cheval, Norman m'a immédiatement fait sentir en sécurité, a-t-elle écrit.

Deux photos où l'on voit Norman plus jeune alors qu'il était noir et une photo plus récente où il est blanc.

Quand il était plus jeune, Norman était noir, il est maintenant blanc.

Photo : Radio-Canada / Luke Carroll

Je me souviens avoir regardé ce gros cheval et m'être inquiété à l'idée de le monter, mais après cette balade, j'avais hâte de le monter chaque fois.

Norman porte le nom de sa race, un hispano-normand, qui est un croisement entre un andalou d'Espagne et un percheron de France.

Cette race particulière peut changer de couleur avec le temps. D'anciennes photos de Norman montrent un cheval noir par rapport à sa robe blanche actuelle.

Deux chevaux sont attaché à une carriole.

Norman, à droite et son frère Mack à gauche.

Photo :  Gracieuseté :Patricia Dartnell

Dans quelques années, Norman sera probablement rejoint à la retraite par son frère Mack.

Samedi, les deux étaient inséparables, broutant ensemble, dégustant des carottes fournies par les invités à la fête.

Avec les informations de Luke Carroll

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !