•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carla Beck est élue cheffe du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan

Elle devient la première femme à occuper cette fonction.

 Carla Beck est au lutrin et parle.

La nouvelle cheffe du NPD, Carla Beck, s'adresse aux membres du parti après l'annonce du résultat du vote.

Photo : Radio-Canada / Olivier Jodouin

Radio-Canada

Pour la première fois de son histoire, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan a élu une femme à sa direction.

La députée de Regina Lakeview, Carla Beck, l'a emporté sur Kaitlyn Harvey, une avocate métisse de Saskatoon, en obtenant 3244 votes alors que Mme Harvey en a eu 1492.

Il y avait 7294 membres qui pouvaient voter, et 4741 l’ont fait, selon les données du parti.

Carla Beck à un lutrin est entourée de gens qui applaudissent, au congrès à la diection du parti le 26 juin 2022 à Regina.

Carla Beck est élue cheffe du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, succédant ainsi à Ryan Meili qui a occupé cette fonction pendant quatre ans.

Photo : Radio-Canada / Olivier Jodouin

Dans son discours de victoire, Carla Beck a affirmé que les Saskatchewanais souhaitent du changement et des avancements et que le NPDsera là pour y répondre et pour bâtir l’avenir.

La nouvelle cheffe a l’intention d’aller à la rencontre des électeurs de la Saskatchewan et souhaite devenir la première femme première ministre de la province, lors des élections de 2024.

En s’adressant aux membres avant le vote, Carla Beck s'était faite rassembleuse.

Nous voulons travailler ensemble pour faire avancer la province, a-t-elle dit en rappelant notamment l’importance d’investir dans les services publics.

Au cours de sa campagne, Carla Beck a insisté sur l'importance de la confiance et de l'engagement des membres du NPD dans leur parti. Elle veut aussi favoriser la rétention des jeunes saskatchewanais.

Si elle se dit fière des efforts qu'elle a fournis afin de bâtir des liens de confiance dans le secteur de l’éducation, elle reconnaît qu'elle n’a pas été en mesure de convaincre le gouvernement de Scott Moe d’investir davantage dans ce secteur. C'est ce dossier, dit-elle, qui a motivé sa décision de se porter candidate.

 Kaitlyn Harvey est photographiée alors qu'elle est à un lutrin et s'adresse aux membres du parti, lors du congrès à la direction du NPD à Regina, le 26 juin 2022.

Dans son discours avant le vote, Kaitlyn Harvey s'est dite honorée d'avoir mené cette campagne avec une femme qu'elle admire.

Photo : Radio-Canada / Olivier Jodouin

Candidate perdante, Kaitlyn Harvey a été bonne joueuse. Affirmant être fière de ce qu'elle avait pu accomplir en si peu de temps au cours de la campagne, elle a félicité Carla Beck pour sa victoire. Elle sera très bonne. Je suis heureuse de voir où elle veut amener ce parti.

Confiant pour la suite des choses au NPD de la Saskatchewan, le chef sortant, Ryan Meili, a tenu à souligner l’aspect positif qu’il a observé dans cette course au leadership.

Ryan Meili est assis et souriant. Près de lui, des hommes, debout, applaudissent.

Le chef sortant, Ryan Meili, qu'on voit ici au moment du résultat du vote, a confiance en l'avenir du NPD.

Photo : Radio-Canada / Olivier Jodouin

J’ai beaucoup de confiance et beaucoup d’espoir. Évidemment que ça prend du travail, on a eu des élections difficiles, mais aussi, on voit pleinement que les Saskatchewanais sont fatigués de Scott Moe. Ils savent qu’ils sont mal représentés et ils sont en train de chercher une nouvelle option. Je suis certain que Carla va faire le travail nécessaire pour être cette option.

Ryan Meili, qui a annoncé en février sa démission en tant que chef du parti, quitte aussi ses fonctions de député pour la circonscription de Saskatoon-Meewasin le 1er juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !