•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fêter la Saint-Jean, pour renforcer les liens et transmettre la fierté

Des structures de jeux gonflables colorées.

Tout était en place, samedi matin, pour l'arrivée des enfants et de leurs familles, afin qu'ils aient une journée de plaisir en français.

Photo : Radio-Canada / Jérémie Turbide

Radio-Canada

La communauté des Battleford, au nord-ouest de Saskatoon, a célébré la Saint-Jean-Baptiste samedi avec une fête pour toute la famille.

Le Centre francophone des Battleford a tenu cet événement festif à l’école Père Mercure. Pour les organisateurs, il s'agissait d'un moment idéal pour se regrouper après plusieurs mois de pandémie.

Je pense que c’est une bonne occasion de se rassembler ensemble en français, explique la directrice communautaire au Centre francophone des Battleford, Véronique Bernier. On n’a pas souvent l’occasion de le faire, surtout au cours des dernières années avec la COVID.

En fait, précise-t-elle, c’est la première fois que le Centre francophone des Battleford organise un événement pour la Saint-Jean.

Depuis les deux dernières années, on n’avait pas fait d’événements, alors c’est vraiment encore plus important aujourd’hui d’avoir cette activité-là, pour donner la chance à nos familles de se rassembler à l’extérieur du cadre de l’école, pour faire une activité en français puis avoir du plaisir, dit-elle.

Un programme varié était offert au public et il y en avait pour tous les goûts.

Trois enfants et une adulte sont debout autour d'Isabelle la Wonderful, qui leur montre comment réaliser des formes avec des ballons, le 25 juin 2022 à l'école Père Mercure, dans le cadre de la fête de la Saint-Jean organisée par le Centre francophone de Battleford.

Apprendre à sculpter des ballons avec Isabelle la Wonderful, c'est du sérieux!

Photo : Radio-Canada

L’artiste multidisciplinaire Isabelle la Wonderful était présente pour amuser les tout-petits par l’humour, le chant et la magie, ou encore avec des ateliers de sculpture de ballons.

L’artisan Cédric Delavaud y est allé d’une prestation musicale à l’orgue, en plus de présenter une série de jeux traditionnels en bois.

Les participants ont également eu droit à des jeux gonflables, à un bar de collations glacées ainsi qu’à un tirage de prix de présence en fin de journée.

Pour les parents présents, c’était non seulement une belle activité à faire en famille, mais également une activité qui offrait une belle visibilité pour la communauté fransaskoise.

Nous sommes en minorité, rappelle une des participantes, Mireille Groahouan. Il faut qu’on fasse savoir à tout le monde qu’on existe. Peut-être que nous sommes en minorité, mais notre voix compte aussi.

Oui, c’est vraiment une fête qu’on célèbre beaucoup au Québec, mais je pense que tout au travers le Canada, il y a des provinces qui parlent en français, mentionne une autre participante, Emily Chartrand. C’est important de la célébrer, puis c’est important aussi pour nos élèves, qu’ils sachent dès leur bas âge qu’on célèbre ça parce qu’on est francophones et qu’on est fiers de notre francophonie.

Plusieurs dizaines de personnes ont participé aux célébrations de la Saint-Jean à l’école Père Mercure.

Avec les informations de Jérémie Turbide

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !