•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Redécollage du 737 pour l’été, au grand dam des voisins

Plusieurs tables et chaises colorées sont installées autour de l'avion.

La présence d'un Boeing 737 est l'attraction principale du site.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le lieu de restauration et de divertissement Le 737, situé près de l’aéroport de Québec, lance sa saison estivale ce samedi soir, et les habitants de L’Ancienne-Lorette qui vivent juste à côté n'ont pas l'esprit à la fête. Ils craignent d’être à nouveau dérangés par les nuisances sonores, comme l’an passé.

Depuis son jardin, Gérald Thériault a une vue directe sur la queue du 737 qui constitue l’attraction majeure du site du même nom, celui-là même qui a ouvert ses portes l’année dernière.

L’établissement a été ouvert tout l’été et Gérald Thériault n’en garde pas un bon souvenir.

On entendait jusqu’à la rue Turmel. C’est fort, c’est vraiment fort, raconte-t-il.

Plaintes et pétition

Le bruit intempestif, surtout pendant les spectacles, a gâché ses journées : Ce qui est achalant aussi, c’est qu’on a toujours un bruit de basse fréquence en fond. C’est pas fort, mais c’est continu.

Il n’est pas le seul à en avoir pâti. Plusieurs plaintes ont été déposées à la mairie. Une pétition a circulé; elle a rassemblé 190 signatures. Des citoyens incommodés se sont regroupés en collectif.

Au début, on était cinq. On a embarqué de nouveaux membres récemment. On est maintenant une dizaine, indique-t-il.

Un homme aux cheveux blancs et au front dégarni pose pour la photo dans le jardin de sa maison. Le ciel est bleu et sans nuages. Il porte un polo à manches courtes.

Gérald Thériault redoute de devoir passer un nouvel été à proximité du lieu de restauration et de divertissement Le 737, situé près de l’aéroport de Québec.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Le 737 entame officiellement son périple estival 2022 à partir de samedi. Gérald Thériault et ses voisins craignent le pire. Mes voisins ne sont pas là cette fin de semaine. Ils sont partis au chalet pour éviter d’être dérangés par le bruit.

Les membres du collectif ne plaident pas pour la fermeture des lieux. On veut du respect au niveau du son, que les spectacles respectent les normes, déclare Gérald Thériault.

La hauteur de la scène a été réduite

Le 16 mai, les responsables du 737 et de l’aéroport, ainsi que les riverains se sont rencontrés pour discuter du problème. Le maire de L’Ancienne-Lorette a également participé à cette réunion.

Dany Gagnon, le propriétaire de l’établissement, a présenté les mesures qu’il prend pour ne pas troubler la tranquillité des résidents.

Contrairement à l’été dernier, le nombre de spectacles sera limité à deux en journée, les samedis et dimanches, et à un en soirée jusqu’à 21 h 30, les jeudis, vendredis et samedis.

La scène a été abaissée de plusieurs centimètres pour diminuer la portée du son et l'équipement (consoles et haut-parleurs) a été changé.

L'aileron arrière d'un avion sur lequel est peint en bleu les chiffres 737.

Gérald Thériault voit la queue du 737 depuis sa maison.

Photo : Radio-Canada

Au cours de la discussion, Gaétan Pageau, le maire de L’Ancienne-Lorette, a expliqué combien son champ d’action était limité dans cette affaire, dès lors que Le 737 occupe un terrain appartenant à l’aéroport international Jean-Lesage, qui est de juridiction fédérale et qui se trouve sur le territoire de la Ville de Québec.

Celle-ci s’est engagée à mesurer régulièrement sur place le niveau sonore.

Pour changer les choses, il faut tourner le piton moins fort. C’est tout, réclame Gérald Thériault.

Dany Gagnon n’a pas souhaité  répondre à nos questions. Gaétan Pageau promet de suivre le dossier de près et de l’aborder en conseil municipal.

D'après les informations de Camille Carpentier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !