•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan mise sur le tourisme en 2022

Gros plan sur le visage de Kouamé N'Goandi qui répond aux questions du journaliste.

Le directeur général du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan, Kouamé N'Goandi (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) a tenu son assemblée générale annuelle à Saskatoon samedi. Au menu : l’immigration, l’emploi et le tourisme.

Dans une entrevue accordée à Radio-Canada avant la tenue de l’assemblée, le directeur général du CÉCS, Kouamé N’Goandi, explique que le secteur du tourisme prendra de l’ampleur au cours de l’année à venir.

Kouamé N’Goandi souligne que l’organisme travaille à l’ouverture d’un deuxième économusée, et peut-être d’un troisième.

L’économusée du Liquoriste, le premier en Saskatchewan, a ouvert ses portes en 2019 à Lumsden au nord-ouest de Regina.

Nous sommes en train de bonifier à peu près toutes les activités qui touchent le tourisme. Nous allons lancer un site Internet consacré uniquement au tourisme fransaskois, annonce-t-il.

Kouamé N’Goandi rappelle que l'assemblée annuelle est aussi l’occasion de parler des réalisations du programme d’immigration et du programme Jeunesse Canada au travail.

Mais le fait saillant de l’année restera le 75e anniversaire de l’organisme, selon lui.

Il explique que c’est le plus vieil organisme de développement économique dans la francophonie canadienne, à l’extérieur du Québec.

Depuis février et jusqu’à l’automne, une programmation soulignera toutes ces années d’activités.

Rendu à 75 ans, je pense qu’il y a eu beaucoup de défis, explique Kouamé N’Goandi. Actuellement, là où nous sommes, je pense que je peux être fier de dire qu’on est déjà à la bonne place et la communauté doit aussi être fière de ce que le CÉCS a accompli.

La communauté francophone et le CÉCS n'auraient pu réaliser les progrès des dernières années l’un sans l’autre, estime-t-il.

Les célébrations du 75e anniversaire se concluront le 22 octobre avec une soirée gala au cours de laquelle on remettra les prix Bravo Bénévole et Bravo Entreprise.

Pour Kouamé N’Goandi, il s’agit d’une belle manière de reconnaître et de remercier les bénévoles et les employés qui ont été à l'œuvre toutes ces années.

Avec les informations de Kassandra Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !