•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Vancouver recherche Tatyanna Harrison, une Autochtone disparue

Tatyanna Harrison sourit.

La police de Vancouver et des membres de la famille de la jeune femme demandent l'aide du public pour retrouver Tatyanna Harrison, âgée de 20 ans.

Photo : Fournie par la police de Vancouver

Radio-Canada

La mère de Tatyanna Harrison, une femme autochtone âgée de 20 ans portée disparue fin avril, appelle le public à l’aide pour retrouver sa fille alors que la police de Vancouver affirme qu'elle n'a aucune piste solide dans cette affaire.

Tatyanna Harrison a été vue pour la dernière fois dans le quartier du Downtown Eastside de Vancouver le 22 avril au Grand Union Pub sur Abbott et Hastings Street. Elle a parlé pour la dernière fois à sa mère, Natasha Harrison, le 24 mars par SMS.

Fin avril, la jeune femme n'a pas récupéré son chèque d'aide sociale, et le 3 mai elle a été portée disparue. Natasha Harrison a déclaré dans un communiqué qu'elle lançait un appel au public pour l'aider à retrouver sa fille.

« Tatyanna est une femme très forte et belle qui est une voix pour les personnes qui souffrent ou les personnes qui n'ont pas [de voix]. Elle s’exprime bien, elle est intelligente, c’est une lectrice avide, elle est courageuse. »

— Une citation de  Natasha Harrison, mère de Tatyanna Harrison

Tatyanna Harrison est décrite comme ayant les yeux bruns et mesurant environ 1 m 55 (cinq pieds un pouce), portant souvent des lunettes de vue et des vêtements amples. Elle a été vue pour la dernière fois avec des cheveux auburn mi-longs, bien que les enquêteurs notent que sa coiffure a peut-être changé depuis.

Ça ne ressemble pas à Tatyanna d'avoir passé si longtemps sans parler à ses amis et à sa famille, qui nous disent que son incapacité à demander de l’aide est une indication que Tatyanna est en danger, a déclaré l’agente de la police de Vancouver, Tania Visintin, dans un communiqué.

Natasha Harrison explique que la communauté du Downtown Eastside l’a beaucoup soutenue dans la recherche de sa fille.

Un témoin recherché

Tatyanna Harrison était à Surrey jusqu'au 3 février, selon la police de Vancouver. Du 9 au 22 février, elle a séjourné dans un refuge au 875 Terminal Avenue à Vancouver. Le 23 mars, elle s'est rendue à la succursale de la Banque Royale du Canada dans le Downtown Eastside pour signaler une carte volée.

Elle a ensuite obtenu une autre carte et a été vue à la banque avec un homme non identifié, décrit comme âgé de 30 à 40 ans avec une carrure mince, une moustache et une barbe de trois jours. Il a été vu pour la dernière fois portant une veste foncée bicolore, un chandail à capuchon foncé et une tuque de couleur foncée.

La police explique que l'homme est traité comme un témoin et non comme un suspect dans cette disparition.

Un homme près d'une banque.

L'homme qui a été vu pour la dernière fois avec Tatyanna Harrison portait une veste sombre bicolore, un chandail à capuchon sombre et une tuque de couleur sombre. La police affirme qu'il est traité comme un témoin et non comme un suspect dans la disparition.

Photo : Fournie par la police de Vancouver

Un jour plus tard, Tatyanna Harrison a envoyé à sa mère un message à partir d'un nouveau numéro, c’est la dernière fois que la mère de Tatyanna a eu des nouvelles de sa fille. La police affirme que le message a été envoyé depuis le quartier du Downtown Eastside.

Après ce message, la jeune femme a été vue de nombreuses fois, notamment le 7 avril à Robson Park et le 22 avril au Grand Union Pub.

Toute personne ayant des informations sur cette disparition peut téléphoner au 604-717-2530, envoyer un courriel à vpd.missing@vpd.ca ou laisser un message anonyme à Échec au crime au 1-800-222-8477.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !