•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Octave-de-l’Avenir veut renaître en ramenant deux anciens festivals cet été

Un grand panneau de bois avec l'inscription Village grande nature devant un paysage de montagnes.

Village Grande Nature Chic-Chocs fait un pas de plus pour redonner vie à Saint-Octave-de-l'Avenir.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Fermé depuis une cinquantaine d’années, le village de Saint-Octave-de-l’Avenir, dans l’arrière-pays de Cap-Chat, reprend vie en proposant deux anciens festivals cet été dont un de véhicules hors route cette fin de semaine.

Les événements, organisé par l'entreprise hôtelière Village Grande Nature Chic-Chocs, répondent à une demande importante de la population de revivre ce genre de festival, selon le directeur adjoint de l’entreprise, Guy Lemire.

On me demande toujours si c’est possible de remettre les festivals qui faisaient jadis vibrer Saint-Octave-de-l’Avenir sur pied, alors nous avons décidé de prendre action! Je me faisais accoster par des locaux au moins une fois par deux jours, surtout en hiver, confie-t-il.

« Les véhicules hors route restent bien connus en Gaspésie. Lors de l'ancien festival de VTT de Saint-Octave, il y avait facilement 500 personnes qui y participaient. »

— Une citation de  Guy Lemire, directeur adjoint de Village Grande Nature Chic-Chocs

Guy Lemire raconte que le but de ces festivals est d'abord de retrouver l’esprit d'antan du village pour le faire vivre aux jeunes qui ne l'ont pas connu.

Guy Lemire devant un véhicule hors route ainsi qu'une affiche de son entreprise Village Grande Nature.

Guy Lemire, le directeur adjoint de Village Grande Nature Chic-Chocs.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Environ 300 personnes sont attendues en fin de semaine. Plusieurs randonnées, des parcours d'adresse et de la musique animeront également le festival.

C’est important je trouve pour l’économie locale, aussi pour les amateurs de VTT qui n’ont pas toujours la possibilité de faire des rassemblements comme ça, se réjouit Diane Thibault, qui ne veut pas manquer ce rendez-vous.

D’autres festivals à venir

Guy Lemire ajoute que le festival de folklore, bien implanté de 1994 à 2004, reviendra aussi à la fin de l'été pour clore la saison touristique.

Je trouve ça super pour la région, pour Saint-Octave, puis pour ceux qui sont demeurés là, ça c’est important aussi. Comme moi, j’avais beaucoup de la parenté qui était là, raconte le musicien Jude Côté.

« Ces deux retours [celui du festival de véhicules hors routes et celui du festival de folklore] s'inscrivent dans une continuité. Ils vont revenir l'année prochaine. »

— Une citation de  Guy Lemire, directeur adjoint de Village Grande Nature Chic-Chocs

D'autres festivals devraient aussi s'ajouter en hiver.

Durant l'été, des activités de vélo de montagne auront lieu dans le secteur afin de développer l'économie locale et de dynamiser le site touristique.

Un projet de création d'un cabaret-spectacle dans l'ancienne église est aussi à l'étude.

La colonisation de Saint-Octave-de-l'Avenir, perché à 380 mètres d'altitude dans les monts Chic-Chocs, a débuté en 1932 et a pris fin en 1971 lors de la fermeture de la paroisse de la municipalité.

Avec les informations de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !