•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dufour marque quatre buts : les Sea Dogs passent directement en finale

Les Cataractes affronteront les Bulldogs de Hamilton en demi-finale, lundi.

Antoine Coulombe est assis sur la patinoire après le quatrième but des Sea Dogs

Les Sea Dogs de Saint-Jean ont battu les Cataractes de Shawinigan et accèdent à la finale de la Coupe Memorial.

Photo : Vincent Éthier - LCH

Les Cataractes de Shawinigan ont goûté à leur propre médecine. Habitués des remontées spectaculaires, les hommes de Daniel Renaud en ont cette fois été victimes quand les Sea Dogs de Saint-Jean ont marqué cinq buts sans réplique pour l’emporter 5-3.

L’équipe hôtesse du tournoi de la Coupe Memorial termine donc le tour préliminaire au 1er rang du classement général et accède directement à la finale de mercredi.

On a des petits bobos à guérir. Ça va faire du bien, ces quelques jours de congé. On va en profiter pour se reposer, on va s'entraîner, et on va venir voir la demi-finale. On reviendra fort mercredi, a dit William Dufour.

Pour leur part, les Cataractes affronteront les champions de l’Ontario, les Bulldogs de Hamilton, en demi-finale, lundi.

C’est une bonne équipe de hockey qui joue très rapidement, ils aiment générer de l’attaque. C’est une super équipe de hockey. En fait, on est le 25 juin, il ne reste que trois équipes au Canada… c’est sûr que ce sont trois bonnes équipes, a ajouté l’entraîneur-chef des Cataractes, Daniel Renaud.

Jérémie Poirier célèbre au banc de son équipe

Jérémie Poirier a marqué le but gagnant, les Sea Dogs passent en finale du tournoi de la Coupe Memorial

Photo : Vincent Éthier - LCH

Domination complète en deuxième période

En retard 3-0 après une période de jeu, les Sea Dogs ont complètement dominé le deuxième engagement en marquant quatre buts et en y décochant un impressionnant total de 21 tirs. À l’autre bout, Nikolas Hurtubise n’a reçu que 5 lancers au cours de cette période.

Nos entraîneurs adjoints ont apporté les bons ajustements. Les joueurs ont acheté le plan. Chaque fois que tu reviens dans un match comme ça, on doit rendre le mérite aux joueurs. L’aréna est plein, c’est un gros moment… je salue leur effort et leur performance, a dit l’entraîneur des Sea Dogs, Gardiner MacDougall.

Les trois premiers buts de Dufour ont été marqués en moins de sept minutes. Jérémie Poirier a ensuite brisé l’égalité en battant Antoine Coulombe d’un boulet de canon avant la fin de l’engagement.

Nombreuses casquettes ont été lancées sur la glace.

Plusieurs casquettes ont été lancées sur la patinoire après le troisième but de l'attaquant William Dufour. Il termine sa soirée de travail avec quatre filets.

Photo : Vincent Éthier - LCH

Les Cataractes n’ont pas aidé leur cause en écopant de sept pénalités uniquement au deuxième vingt. À deux reprises, ils ont offert une double supériorité numérique à leurs adversaires. Leur capitaine Mavrik Bourque a été chassé trois fois au cours de ces 20 minutes.

Les pénalités ont coupé notre élan. En même temps, on n’a jamais lâché. Ça n’a pas tourné de notre côté. On l’a vécu contre Québec : il faudra gagner nos deux prochains matchs pour réussir le but ultime. On a eu assez d’adversité cette année, je sais qu’on peut le faire, a dit l’attaquant Xavier Bourgault.

Les Cataractes avaient déjà la tête en finale

Au dernier engagement, Dufour s’est offert un quatrième but pour porter le compte à 5-3.

C’est le plus beau moment de ma carrière. Il me reste un match. Un seul match junior et je vais tout donner, car je ne veux pas avoir de regrets. Ce soir, ce sont de belles émotions, mais si on gagne mercredi, ce sera juste incroyable, a-t-il souligné.

L'attaquant des Sea Dogs William Dufour tente de déborder un défenseur des Cataractes.

L’attaquant William Dufour a inscrit trois buts en moins de sept minutes.

Photo : Vincent Éthier - LCH

Les Cataractes ont connu quelques bonnes séquences avec moins de cinq minutes à jouer. Mavrik Bourque a notamment frappé le poteau. Les Cataractes ont retiré leur gardien pour un sixième attaquant avec un peu plus de deux minutes à écouler au match. C’était trop peu, trop tard.

Après le match, leur entraîneur ne s’en est pas caché : ses hommes se voyaient déjà en finale après la première période où ils ont pris l'avance 3-0.

Je pense que oui… c’est la réalité. Je vais faire la comparaison avec la Coupe du Président. La première fois qu’on a eu l'occasion d’en finir en finale avec les Islanders, on a mangé une rince de 7-0. La seule chose que je retiens de ça, c’est qu’après ça, on est sorti tellement fort qu’on est allé gagner ça dans leur maison à Charlottetown. La même situation s’applique aujourd’hui, à 3-0, possiblement qu’on s’est projeté dans le futur et la finale de la Coupe Memorial. La bonne nouvelle, c’est qu’on joue en demi-finale lundi.

Loris Rafanomezantsoa, Olivier Nadeau et William Veillette ont inscrit les trois buts des Cataractes. L’équipe tiendra un entraînement écourté dimanche, vers midi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !