•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun cimetière historique sous le stationnement de l’Hôpital général de Regina

p1050804

L'Hôpital général de Regina.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le stationnement des visiteurs de l’Hôpital général de Regina n’est pas construit sur un ancien site de sépultures, selon les résultats de fouilles et d’un examen géophysique de l’endroit, annonce l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA).

Plus tôt ce mois-ci, des anomalies du sol ont été détectées par géoradar dans trois sections différentes du stationnement actuel et du site du futur stationnement.

Le directeur des soins intensifs en santé urbaine auprès de la SHA, John Ash, a alors expliqué que ces anomalies pourraient être de vieilles fondations, d’anciens bâtiments ou des lieux de sépulture.

C’est la raison pour laquelle la SHA prenait des précautions, dit-il. L'organisme a ordonné un examen archéologique de la section nord-ouest du stationnement des visiteurs.

On y a trouvé des débris d’anciens bâtiments, parmi lesquels se trouvaient de la brique, de la céramique, des pierres des champs, du verre et du mortier.

Selon la SHA, rien n’indique que le site est un cimetière historique et il n’est pas nécessaire de continuer de fouiller le sol.

Les trous qui ont été faits seront comblés avant de rouvrir aux visiteurs cette partie du stationnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !