•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand retour du Festival de Petit-Cap pour revitaliser le secteur nord de Gaspé

Devant un chapiteau blanc, deux femmes et deux hommes se tiennent de part et d'autre de l'affiche officielle sur laquelle apparaît la mention « Festival de Petit-Cap ».

Quatre des cinq membres du comité organisateur du Festival de Petit-Cap : Joanie Cloutier, Marie-Pierre Cloutier, Guillaume Lemieux et Mathieu Denis.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Sans plus aucune règle sanitaire pour bouleverser son achalandage, le Festival de Petit-Cap se réjouit de pouvoir faire salle comble sous son grand chapiteau. On espère accueillir 2200 personnes durant les trois jours que dure le Festival.

Après une annulation complète en 2020 et une version réduite en 2021, les cinq membres du comité organisateur étaient bien heureux de rouvrir en grand le festival au public, qui se déroule du 23 au 25 juin.

C’est merveilleux de voir les gens se réunir et se rassembler. Beaucoup de gens de la ville descendent pour voir leur famille et pour célébrer ensemble, s’émerveille Marie-Pierre Cloutier, une des fondatrices du Festival.

Le country à l'honneur

Crée en 2017, le Festival de Petit-Cap a pour mission de revitaliser le secteur nord de la ville de Gaspé. On trouvait qu’il manquait d’activités pour les locaux dans notre secteur, explique-t-elle.

Même si de nombreux événements estivaux d’envergure existent déjà dans la MRC de la Côte-de-Gaspé, notamment le Festival en chansons de Petite-Vallée et le Festival Musique du bout du monde, le comité organisateur désirait se démarquer avec une programmation aux accents country et rock.

Notre communauté raffole du country, et pourtant, c’est un style musical peu présent dans les autres festivals, indique Marie-Pierre Cloutier.

« On connaît très bien nos gens : ce sont des personnes de party! Alors on veut que les familles viennent nous voir pour fêter et danser. »

— Une citation de  Joanie Cloutier, membre du comité organisateur

Pas que de la musique

En marge des spectacles musicaux, le Festival s’enflamme pendant la journée avec son très populaire concours de « tire de pick-up », durant lequel des camions s’élancent sur un chemin escarpé dans les terres adjacentes au site.

On place une plaque sur laquelle on dépose des butées de ciment pour créer plusieurs catégories pour la compétition : quart de tonne, demi-tonne, jusqu’à une tonne. L’objectif pour gagner est de se rendre le plus loin possible en transportant la plus grosse charge possible, explique la co-organisatrice du festival, Joanie Cloutier.

Attirer du personnel

Le Festival de Petit-Cap n'a pas été épargné par la pénurie de main-d'œuvre qui sévit partout dans la province. Il a néanmoins pu recevoir l'aide des commerces des environs pour trouver des bénévoles.

Il y a des entreprises qui demandent à leurs employés de venir nous aider. Sinon, d’autres personnes arrivent en renfort lorsqu’elles voient qu’on est dans le jus, raconte Marie-Pierre Cloutier, très reconnaissante de l'entraide offerte par la communauté.

Des techniciens préparent des micros et des appareils d'éclairage sur une scène sous un grand chapiteau.

Aménagement de la scène sous le grand chapiteau blanc en prévision de la dernière soirée du Festival de Petit-Cap, qui réunira les artistes country canadiens Matt Lang et Dan Davidson.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Le Festival, qui dispose d'un budget de 150 000 $, dont environ 80 000 $ sont consacrés aux frais des artistes, ne peut pas se permettre d'offrir des incitatifs financiers pour attirer davantage de travailleurs.

Le comité a tout de même réussi à trouver suffisamment de personnel. Une centaine de bénévoles assurent le bon déroulement du Festival durant trois jours.

Un grand chapiteau blanc.

Le comité organisateur espère que 1200 personnes assisteront à la dernière soirée du Festival.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Le 5e Festival de Petit-Cap s'achève samedi soir avec la musique country de Matt Lang, suivi de Dan Davidson, deux artistes canadiens. Le comité organisateur s’attend à recevoir 1200 personnes pour cette dernière soirée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !