•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les artistes francophones à l’honneur avec l’Orchestre de jazz de Winnipeg

Orchestre sur scène.

L'Orchestre de jazz de Winnipeg accompagnera les chanteurs francophones au Patio 340 pour trois concerts durant l'été.

Photo : Jonathan Trevor Macatangay

Le Centre culturel franco-manitobain collabore depuis plusieurs années avec l'Orchestre de jazz de Winnipeg, mais c’est la première fois qu’une série de trois concerts estivaux mettra en lumière des artistes francophones du Manitoba.

Le Patio 340 accueille cette série dans le cadre de Saint-Boniface célèbre, et le premier des spectacles, prévu le 26 juin, sera animé par Suzanne Kennelly.

C’est né d’un désir pour l’orchestre de découvrir le public francophone et de faire entendre par le biais de son travail des artistes francophones. Tout le monde se donne la main et tout le monde travaille ensemble, précise Suzanne Kennelly, qui animera la première soirée, le 26 juin.

« C’est la naissance d’une belle collaboration entre les artistes francophones et l'Orchestre de jazz de Winnipeg. »

— Une citation de  Suzanne Kennelly
Femme debout devant un micro.

Suzanne Kennelly chantera des chansons des années 1940-60 au Patio 340.

Photo : marcel druwé (m-photo.ca) / Marcel Druwé

Je pense que c'est important qu’on ait notre moment de gloire, nous les francophones, car on est moins important en nombre, mais on est là. On est tellement important en termes de développement du jazz à Winnipeg. C’est assez étonnant quand on commence à regarder le nombre de francophones qui sont des professionnels du jazz, ici à Winnipeg. Plusieurs ont développé des carrières impressionnantes, des musiciens qui sont reconnus partout au pays et en dehors des frontières, ajoute Suzanne Kennelly.

Chaque spectacle aura un thème spécifique.

Ce premier concert qui aura lieu dimanche à 19 h s’intitule Générations.

Suzanne Kennelly qui est chargée de ce premier concert a choisi de représenter la musique francophone à travers le temps.

Du point de vue de la musique instrumentale, il va y avoir la musique de Michelle Grégoire, pianiste jazz très connue au Manitoba. Micheline Girardin va chanter du Gabriel Fauré, de vieilles chansons françaises et locales. Moi, je suis plus dans les années 1940-60, l’époque de Piaf et de bien d’autres. Et pour Kelly Bado, je voyais la représentation de notre présent et aussi de notre avenir. C’est le métissage des styles, des cultures et je trouve que Kelly représente ça de façon magistrale, explique Suzanne Kennelly.

Rectificatif

Une version précédente du texte comportait une erreur dans le nom de la pianiste invitée, qui est bien Michelle Grégoire. Nos excuses.

Ce sera aussi l’occasion de voir sur scène Micheline Girardin. C’est important de mettre l’accent sur les talents comme Micheline Girardin, qu’on n’a pas beaucoup l’occasion de voir aussi souvent qu’on voudrait, ajoute Suzanne Kennelly.

Le concert dirigé par Richard Gillis est payant sur réservation (Nouvelle fenêtre), car on aura sur scène une vingtaine de musiciens professionnels, précise Suzanne Kennelly.

« Si on aime le big band, ce serait vraiment l’endroit où être dimanche soir. »

— Une citation de  Suzanne Kennelly

Deux autres concerts sont prévus durant l'été. Le 24 juillet, ce seront Les grandes voix mises à l'honneur avec Sol James et David Grenon. Le 21 août, Jocelyne Baribeau et Ariane Jean seront les invitées d'honneur pour un concert intitulé Voix d’ici.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !