•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture d’une serre dans un quartier industriel de Calgary

Des gens sont rassemblé autour d'une dame qui coupe une guirlande faite de verdure le vendredi 24 juin 2022.

Pour célébrer l'ouverture de la serre, on a coupé une guirlande faite de verdure et de mauvaises herbes.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Radio-Canada

La ferme urbaine Highfield de Calgary a célébré, cette semaine, la fin de la construction de sa première serre.

Plutôt que de couper un ruban rouge, comme le veut la tradition, on a coupé une guirlande faite de verdure et de mauvaises herbes.

Grâce à une subvention de 227 000 $ du Fonds des infrastructures alimentaires locales, une initiative d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, la ferme pourra produire durant toute l’année et remplir une plus grande mission encore, bâtir une communauté.

Le projet est un partenariat entre des agriculteurs, la ville de Calgary et le Conseil canadien du compostage.

Pour nous, la capacité de cultiver toute l'année, de prolonger notre saison extérieure et d'avoir un espace intérieur sécuritaire pour nous rassembler en tant que communauté ou pour l'éducation a une valeur inestimable, a déclaré Heather Ramshaw, directrice des opérations de la ferme.

Heather Ramshaw dans la serre, le 24 juin 2022.

La directrice des opérations de la ferme Highfield Heather Ramshaw.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

La directrice des opérations de la ferme Highfield a aussi affirmé que l'ouverture de la serre était une étape importante de la mission de la ferme qui a récupéré plus de 15 acres de terrain dans une zone industrielle de Calgary en 2019.

Ce terrain situé entre la 11e Rue S.E et Deerfoot était jadis utilisé pour un marché des fermiers, mais était devenu vacant.

Déjà une production importante

Le premier défi a été de régénérer la terre, tout en s’assurant que le sol puisse être productif après des années de prolifération envahissante et de déversement illégal.

L’année dernière la ferme a pu faire une première récolte. Ce sont plus de 900 kilos de nourriture qui ont été cueillis et remis à la Banque alimentaire de Calgary.

C’est plaisant de savoir que la Banque alimentaire de Calgary et d’autres organisations recevront des produits cultivés dans cette nouvelle structure, a déclaré la directrice générale du Conseil canadien du compostage, Susan Antler

La moitié de la serre servira d'espace communautaire et le reste sera transformé en jardin qui produira toute l’année.

Nous aurons des planches de culture permanentes et d’autres mobiles, a déclaré Heather Ramshaw. Nous aimerions voir de l'aquaponie ici, peut-être de l'hydroponie ou même de l'aéroponie.

Une fois les plates-bandes construites, la directrice des opérations espère porter le potentiel de croissance de la ferme à 2 700 kilos cette saison et cultiver plus de 4 500 kilos de produits la saison prochaine.

Plan d'action Eats!

Quand Gian-Carlo Carra a été élu pour la première fois en 2010, il a commencé à travailler avec des collègues sur le plan d’action Eats!, qui a été approuvé en 2012.

Ce plan d’action vise à ce que tous les citoyens de la ville aient accès à de la nourriture saine.

Grâce au plan, les formalités administratives ont aussi été réduites et l’accès à des terres sous-utilisées, facilité pour ceux qui ont la capacité de bien les utiliser.

Le conseiller municipal a affirmé que c’est ce genre de projet qu’il avait en tête quand il a commencé à travailler sur le plan d’action, mais admet que parfois les choses n’avancent pas assez rapidement à son goût.

J’aimerais pouvoir claquer des doigts et voir certains édifices vides du centre-ville devenir des fermes verticales. Ce sera le cas un jour, mais j’aimerais que cela se produise plus rapidement. En attendant, je me réjouis de voir des espaces verts émerger un peu partout.

Avec les informations de Helen Pike

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !