•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ukraine : après des semaines de combat, Sievierodonetsk est tombée

Un soldat ukrainien avec son AK-74.

Les combattants ukrainiens ont reçu l'ordre de se retirer vendredi de la ville stratégique de Sievierodonetsk.

Photo : Reuters

Reuters

Les forces russes occupent l'intégralité de la ville de Sievierodonetsk après des semaines de combats qui ont peu à peu tourné à l'avantage de l'armée russe, a annoncé samedi le maire de la ville de l'est de l'Ukraine, alors que le conflit entre dans son cinquième mois.

Les autorités de plusieurs régions ont par ailleurs signalé avoir été visées par d'intenses bombardements russes, dans le nord et dans l'ouest du pays, mais aussi sur une ville plus méridionale.

Ce retrait ukrainien constitue une avancée vers la prise de contrôle de l'ensemble de la province de Louhansk, ne laissant aux forces de Kiev que la ville de Lyssytchansk.

L'armée russe s'est fixé pour objectif de s'emparer de l'ensemble du territoire des provinces de Louhansk et Donetsk, en partie contrôlées par les séparatistes prorusses depuis 2014, et qui forment toutes les deux la région du Donbass.

« La ville est désormais totalement occupée par la Russie. D'après ce qu'on m'a dit, ils ont désigné une sorte de commandant », a déclaré Oleksander Striouk, le maire de la ville, à la télévision nationale.

La bataille de Sievierodonetsk – une ville qui comptait près de 100 000 habitants avant la guerre – est devenue l'épicentre des combats pour le contrôle du Donbass, principal objectif que s'est fixé Moscou après avoir renoncé à la prise de Kiev dans les premières semaines de son opération d'invasion, lancée le 24 février.

Après Sievierodonetsk, d'autres grandes batailles pourraient suivre dans le Donbass. Selon l'Ukraine, la Russie masse des troupes pour attaquer Sloviansk depuis le nord et le long d'un front près de Bakhmout dans le sud de la région.

Les autorités ukrainiennes espèrent qu'en concentrant ses efforts sur le Donbass, l'armée russe dégarnira d'autres fronts et s'exposera à des contre-attaques, comme le mois dernier lorsque les forces ukrainiennes ont pu reconquérir des territoires autour de Kharkiv, dans le nord-est du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !