•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Évacuations préventives à la suite de détachements de sol à Chicoutimi

Du ruban jaune accroché à des poteaux.

Les occupants de deux immeubles de logements de la rue Joseph-Dandurand à Chicoutimi ont dû être évacués vendredi soir à la suite d'un décrochage de terrain.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Andréanne Larouche

Les occupants de deux immeubles de logements et de trois maisons dans deux quartiers différents de l’arrondissement de Chicoutimi à Saguenay ont dû être évacués par mesure préventive vendredi soir à la suite de détachements de sol.

Les premières évacuations ont été effectuées sur la rue Saint-Timothée, dans le quartier Rivière-du-Moulin.

La Sécurité civile de Saguenay est intervenue puisque des analyses préliminaires de la firme Englobe démontrent la présence d'une masse rocheuse qui menace de se décrocher et de rouler. Comme sa trajectoire serait imprévisible, les occupants de deux résidences ont été évacués.

banderole de sécurité devant deux maisons

Une masse rocheuse menace de se décrocher près de ces résidences sur la rue Saint-Timothée.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

La deuxième intervention s'est déroulée sur la rue Joseph-Dandurand, où un autre détachement de sol s'est produit ces dernières heures.

Deux immeubles de logements ont été évacués par mesure préventive, le temps que la firme Englobe détermine les causes de ce mouvement. Au total, 16 personnes ont dû être relogées. Certaines ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

Des expertises lundi

Les expertises, qui se poursuivront lundi, permettront de déterminer si les personnes évacuées pourront regagner leur domicile en toute sécurité.

D'ici là, les autorités municipales déconseillent aux citoyens de circuler dans ces secteurs. Les policiers de Saguenay assureront une surveillance accrue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !