•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bibliothèque publique de semences voit le jour à Calgary

La bibliothèque de semences ouvertes à Calgary (juin 2022).

Les gens peuvent s'abonner gratuitement à la bibliothèque et sélectionner des graines dans son catalogue pour les cultiver à la maison.

Photo : Radio-Canada / Nick Brizuela

Radio-Canada

Un groupe de bénévoles de Calgary lance une bibliothèque de semences où les résidents peuvent venir emprunter des graines gratuitement. Après avoir récolté leurs cultures, le groupe demande aux utilisateurs de récolter les graines de leurs plantes pour faire à leur tour un don à la bibliothèque de semences.

Les Calgariens à la recherche d'un moyen abordable de jardiner peuvent désormais accéder gratuitement à des semences locales à la Calgary Seed Library, à Inglewood.

Un groupe d'amis est à l’origine de l'initiative. Le projet, qui était restreint depuis sa conception il y a quelques années aux seuls membres du groupe, est désormais une ressource publique gérée par des bénévoles. Son objectif est d'aider les gens à trouver des moyens durables de cultiver de la nourriture et de soutenir la biodiversité locale.

Nous sommes très excités par le fait que nous avons construit une communauté très soudée et aimante et un endroit vraiment merveilleux, se félicite Shelby Montgomery, l’une des initiatrices du projet.

« Nous avons hâte que d'autres Calgariens se joignent à nous pour en apprendre davantage sur le jardinage, en apprendre davantage sur leur système alimentaire local et se rassembler en communauté. »

— Une citation de  Shelby Montgomery
Une personne en train de transvaser des graines destinées à être cultivées.

Les initiateurs du projet appellent à des dons pour enrichir leur banque de semences.

Photo : Radio-Canada / Nick Brizuela

La bibliothèque de semences est gérée à partir de la librairie The Next Page dans le sud-est de Calgary.

Les gens peuvent s'abonner gratuitement et sélectionner des graines dans l'inventaire de la bibliothèque pour les cultiver à la maison. Une fois qu’ils auront récolté leurs cultures, ils sont invités à rapporter des graines à la bibliothèque pour que d'autres puissent les utiliser à leur tour, explique la bénévole Julie Alati-it.

Lorsque la graine est prête à être récoltée, elle doit être stockée dans un endroit frais, sec et sombre et dans un récipient scellé.

Appel aux dons de graines locales

Le groupe de bénévoles cherche par ailleurs à recueillir des dons de semences de fleurs ou de légumes, de préférence celles qui ont été cultivées localement pendant plusieurs saisons, pour s’assurer que les plantes survivent au climat de Calgary, explique Julie Alati-it.

« Nous avons un climat unique en Alberta et au Canada, avec notamment la présence du chinook. Nous sommes donc vraiment intéressés par des semences qui soient résistantes à la sécheresse et à tous les autres aléas [de notre météo locale]. »

— Une citation de  Julie Alati-it

Shelby Montgomery ajoute que la culture de semences locales renforce le système alimentaire. De plus, dit-elle, c’est moins coûteux.

Avec les informations de Dominika Lirette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !