•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’inflation fait fondre le pouvoir d’achat des Saskatchewanais

Des gens entrent dans un centre commercial.

Le prix de l'essence a augmenté de 12 % au cours du mois de mai et de 48 % par rapport à 2021.

Photo : CBC

Comme ailleurs au pays, les Saskatchewanais assistent à une diminution de leur pouvoir d’achat en raison de l'inflation. En Saskatchewan, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 7 % entre mai 2021 et mai 2022, selon Statistique Canada.

Mercredi, Statistique Canada a publié son rapport d'indice des prix à la consommation (IPC) pour le mois de mai (Nouvelle fenêtre). Les hausses des prix dans plusieurs domaines continuent d'être généralisées.

Le rapport souligne que cette situation entraîne une pression sur les portefeuilles des Canadiens et qu'elle a un effet direct sur leur pouvoir d'achat lorsqu'ils doivent assumer leurs dépenses quotidiennes.

Des dépenses plus élevées en moins d’un an

Le taux d’inflation en Saskatchewan a été de 5,9 % en avril 2022 et de 7 % en mai 2022, soit le taux le plus bas parmi les provinces, selon Statistique Canada. Malgré cela, des résidents peinent à joindre les deux bouts.

Ils doivent composer entre autres avec l’augmentation du prix de l'épicerie, du logement et de l'énergie.

Le prix de l'essence a augmenté de 12 % au cours du seul mois de mai et de 48 % par rapport à 2021. En mai, un Saskatchewanais a pu dépenser en moyenne 252 $ pour s’approvisionner en carburant contre 176,8 % l'année dernière, révèle le rapport.

Ceux qui doivent prendre l'autobus voient les frais de transport passer de 141 $ à 165 $.

Le prix élevé des aliments est un autre facteur important qui réduit le pouvoir d'achat des familles saskatchewanaises.

Selon Statistique Canada, les factures d'épicerie ont augmenté de 9,7 % au cours de la dernière année. Les ménages doivent débourser en moyenne 170 $ pour une épicerie alors qu’il y a un an, il leur en coûtait 158 $.

Le logement pèse aussi sur le budget de nombreuses familles en raison de la hausse des prêts hypothécaires et du prix de loyer, indique Statistique Canada.

L'organisme fédéral ajoute que l’inflation touche les Canadiens dans tous les domaines de la consommation comme les loisirs, l'habillement, l'ameublement et les dépenses courantes.

Les banques alimentaires et l’inflation

La baisse de leur pouvoir d’achat oblige des ménages à se tourner vers les banques alimentaires.

Les 36 banques alimentaires de la Saskatchewan évoluent dans un contexte difficile en raison du nombre élevé de demandes d’aide, indique le directeur général des Banques alimentaires de la Saskatchewan, Michael Kincade.

Il ajoute que l'inflation a un impact sur la capacité des banques alimentaires qui ne peuvent pas répondre aux besoins des clients.

Chacune de nos 36 banques alimentaires se débat et mendie de la nourriture en ce moment. Cela crée donc un stress pour tout le monde.

Quant au président-directeur général de la Banque alimentaire de Regina John Bailey, il affirme que l'organisme a reçu près de 120 000 demandes d'aide entre 2021 et 2022. Elle prévoit plus de 130 000 visites individuelles pour le cycle actuel.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !