•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fête nationale couronnée de succès à Sherbrooke

Une foule devant une scène.

Les Cowboys fringants ont attiré des milliers de personnes jeudi au parc Jacques-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

Radio-Canada

Les Cowboys fringants ont attiré des milliers de personnes jeudi au parc Jacques-Cartier dans le cadre de la fête nationale. Les organisateurs de cette soirée se réjouissent du déroulement de ce premier grand événement culturel extérieur depuis le début de la pandémie.  

Le cœur des participants et des artistes était à la fête, souligne la directrice générale et artistique du Théâtre Granada Suzanne-Marie Landry. 

« Il a plu. Après, ça a arrêté donc les gens sont arrivés massivement. Ça s'est passé pacifiquement, vraiment une belle foule heureuse de se retrouver, heureuse de fêter le Québec. Je pense que tout a bien été de A à Z.  »

— Une citation de  Suzanne-Marie Landry, directrice générale et artistique du Théâtre Granada

C'est vraiment l'fun d'avoir un événement majeur pour la fête nationale. Je pense qu'on mérite un événement comme ça à Sherbrooke et on l'a prouvé hier, sans nul doute, ajoute-t-elle.

La fête continue 

Des jeux gonflables dans un champ.

Des activités familiales étaient organisées à Eastman.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

Les festivités continuaient dans la région vendredi. Des activités familiales étaient notamment organisées à Eastman, où des jeux d’eau ont également été inaugurés au parc des Sports.

La Laiterie de Coaticook attendait aussi ses clients avec des crèmes glacées bleues dans l’esprit de la fête nationale. 

Une jeune femme tient une crème glacée bleue pour la fête nationale. Elle porte un tattoo temporaire du drapeau du Québec sur une joue.

Alice Madore, cheffe d'équipe à la Laiterie Coaticook, a servi une grande quantité de crème glacée bleue vendredi.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

L’écrivain Tristan Malavoy était également attendu à Saint-Denis-de-Brompton vendredi soir pour prononcer le discours patriotique. Des prestations musicales, un feu de joie et des feux d’artifice attendent par ailleurs les visiteurs. 

Avec les informations d’Arianne Béland 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !