•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Départ des Sénateurs d’Ottawa : « Nous survivrons », disent des commerçants de Kanata

Le logo des Sénateurs d'Ottawa devant le Centre Canadian Tire.

Les Sénateurs d'Ottawa iront s'installer au centre-ville.

Photo : Radio-Canada / Buntola nou

Radio-Canada

Des commerçants et restaurateurs de Kanata sont peinés du départ des Sénateurs d'Ottawa. Malgré tout, la communauté y voit une occasion de développement qui pourrait s'avérer profitable.

Les Sénateurs d'Ottawa vont déménager au centre-ville dans les prochaines années. L'équipe de hockey ainsi que la Commission de la capitale nationale (CCN) ont annoncé, jeudi, avoir conclu un protocole d’entente pour aménager un amphithéâtre sur les plaines LeBreton.

Des commerçants de Kanata accueillent la nouvelle avec un pincement au cœur, mais plusieurs d'entre eux soulignent que s'ils ont pu tenir pendant plus de deux ans de pandémie et de longues périodes sans joute de hockey, ils pourront survivre sans l'équipe.

C'est ce que croit Chris Samuel, le propriétaire d'Evergreen Craft Ales, une brasserie du secteur.

Chris Samuel, en entrevue dans la microbrasserie.

Chris Samuel est le propriétaire d'Evergreen Craft Ales, une brasserie du secteur de Kanata.

Photo : Radio-Canada / Catherine Morasse

« Personne ne vient vraiment ici après les parties, puisque c'est difficile de sortir du stationnement de l'aréna », ajoute le tenancier.

Ce dernier admet que déménager la maison des Sénateurs au centre-ville est donc un choix plus judicieux.

Je pense que c'est une bonne chose que de créer de l'effervescence pour les commerces au centre-ville, soutient M. Samuel.

« Ce n’est pas bon pour nous, mais je pense que c’est mieux pour la ville d’Ottawa si les Sénateurs sont au centre-ville. »

— Une citation de  Chris Samuel, propriétaire de la brasserie Evergreen Craft Ale

En plus de rappeler que le déménagement des Sénateurs est dans les cartons depuis 2016, d'autres commerçants de Kanata ont indiqué qu'avec l'accroissement de la population dans le secteur, la survie de leur commerce ne dépend plus de la saison de hockey.

Une nouvelle vocation pour le Centre Canadian Tire

Pour sa part, le conseiller municipal de Kanata-Sud, Allan Hubley, a bon espoir qu'un autre projet s'installe dans le Centre Canadian Tire.

Selon ce dernier, Eugene Melnyk, l'ancien propriétaire de l'équipe, avait un plan détaillé et souhaitait en faire un centre de divertissement. Des propositions pour un biodôme, un aquarium ou un petit parc d'attractions ont d'ailleurs circulé.

Bien que des plans aient été mis sur papier, rien n'a toutefois été approuvé. Ça va prendre des années pour que le nouveau stade ne soit construit, souligne M. Hubley. On a du temps.

Une autre option se doit d'être considérée, dit l'élu : celle de vendre. Selon le conseiller municipal, il y a énormément d'entreprises qui œuvrent dans le domaine de la technologie dans le secteur et il y a beaucoup de demandes pour de l’espace supplémentaire.

« La famille Melnyk possède toujours le Centre Canadian Tire. Ils vont décider s'ils vont le transformer ou le vendre.  »

— Une citation de  Allan Hublay, conseiller municipal du quartier Kanata-Sud

« Quoi qu'il en soit, le Centre [Canadian Tire ] ne restera pas vide longtemps, car il y a beaucoup d'intérêt pour les deux options », conclut-il.

Concernant la nouvelle vocation du centre, Raymond Sullivan, le directeur général de Ottawa Community Land Trust estime qu'il faut faire du logement abordable une priorité. Il aimerait d'ailleurs que les promoteurs et la Ville s’engagent clairement en ce sens.

Nous devons vérifier quel genre de cible on souhaite atteindre en termes de logement abordable, martèle-t-il. On pourrait se retrouver avec des logements qui ne sont pas réellement abordables.

Avec les informations de Catherine Morasse et de Julien David-Pelletier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !