•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du règlement prépandémique pour le stationnement et la circulation à Toronto

Une voiture se faisant remorquer.

La police va recommencer à remorquer les véhicules bloquant les routes aux heures de pointe à partir du 4 juillet.

Photo : Katherine Holland / CBC

Radio-Canada

La police de Toronto recommence à appliquer les règlements relatifs aux heures de pointe et au stationnement, en ciblant les véhicules qui bloquent la circulation.

Cette opération éclair d'une semaine, qui a débuté jeudi et se poursuivra jusqu'au 30 juin, vise à améliorer la circulation en se concentrant sur les véhicules mal stationnés aux intersections et sur le respect des feux de circulation, indique la police.

Le maire de Toronto, John Tory, affirme que le déploiement d'un plus grand nombre d'agents de la circulation aidera à gérer les intersections encombrées par le flux de personnes retournant au travail ainsi que par les chantiers de construction.

M. Tory espère ainsi que davantage de citoyens utiliseront les transports en commun et précise que le taux d'utilisation de ce mode de déplacement atteint presque 60 % de son niveau prépandémique.

En revanche, la circulation routière représente entre 90 à 95 % de ce qu’elle était avant les restrictions sanitaires.

« Nous devons faire en sorte que les gens reprennent le transport en commun, mais nous devons aussi tenir compte de la façon de gérer la circulation plus efficacement. »

— Une citation de  John Tory, maire de Toronto

La police prévient aussi qu'elle reprendra le remorquage des véhicules bloquant les routes aux heures de pointe à partir du 4 juillet. Les véhicules identifiés comme bloquant les intersections pourraient se voir imposer une amende de 125 $.

Avec le retour de la circulation à des niveaux prépandémiques dans la ville, la reprise de la réglementation des feux de circulation et des intersections et celle des activités de routine de contrôle du stationnement aux heures de pointe sont nécessaires pour assurer la sécurité des automobilistes et des piétons, a déclaré le surintendant Scott Baptist de la police de Toronto.

L'application de ces règlements contribuera à la fluidité de la ville et permettra aux gens de se rendre là où ils doivent aller, en espérant qu'il y aura le moins de perturbations possible a-t-il ajouté.

La police concentrera également ses efforts pour pénaliser les excès de vitesse, la conduite agressive et la distraction au volant, conformément au plan de sécurité routière Vision zéro 2.0 de Toronto.

D'après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !