•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police d’Ottawa réclame près de 500 agents de la GRC en appui pour la fête du Canada

Une voiture du Service de police d'Ottawa est stationnée tout près d'une plate-bande florissante.

Le Service de police d'Ottawa demande des renforts à la GRC en vue de la fête du Canada.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Radio-Canada

Le Service de police d’Ottawa (SPO) souhaite pouvoir disposer de 491 agents de la GRC en appui pour la fête du Canada. Le corps policier en fera officiellement la demande lundi à la Commission des services policiers.

On souhaite ainsi éviter des débordements causés par les manifestants opposés aux mesures sanitaires.

Des groupes de protestataires contre les mesures sanitaires ont déjà fait part de leur intention de manifester dans la capitale fédérale à compter du 30 juin, et ce, jusqu’à la fête du Travail.

Des commerçants et des restaurateurs du centre-ville sont sur le qui-vive.

La semaine dernière, le SPO avait annoncé son intention d'accroître considérablement sa présence dans la capitale fédérale à l'occasion de la fête du Canada.

Cette année, les festivités du 1er juillet auront lieu au parc des Plaines-LeBreton à Ottawa et à la place des Festivals Zibi, de l'autre côté de la rivière, en Outaouais, puisque la capacité d’accueil de la colline du Parlement a été réduite en raison de travaux.

Le SPO s'attend d'ailleurs à ce que cette activité de Patrimoine Canada soit d’une plus grande envergure qu’à l’habitude pour ce qui est de la taille des foules et de l’empreinte de l’événement.

La police d'Ottawa souhaite tout mettre en œuvre pour éviter de nouvelles manifestations comme celles qui ont assiégé la ville d'Ottawa en février dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !