•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le patrimoine de Paspébiac mis en valeur grâce à deux initiatives

Des citoyens observent la toute nouvelle exposition permanente aménagée à la halte routière de Paspébiac.

Des citoyens observent la toute nouvelle exposition aménagée à la halte routière de Paspébiac.

Photo : Gracieuseté de Camillia Buenestado Pilon

Après deux années de recherche en la matière et grâce à la contribution de nombreux citoyens, Paspébiac a inauguré, jeudi, deux projets mettant en valeur son patrimoine.

Une station d'interprétation intitulée Un tissage de monde, qui a fait son nid à la halte routière, a d’abord été dévoilée au public.

Cette exposition permanente met de l'avant les pionniers et pionnières de Paspébiac. Plusieurs familles souches ainsi que leurs diverses origines en font partie, par exemple les Delarosbil, les Castilloux et les Blais.

« On prend vraiment une tangente généalogique pour expliquer en quoi différents mouvements migratoires ont apporté les noms de famille que l’on trouve ici, à Paspébiac. »

— Une citation de  Camillia Buenestado Pilon, chargée de projets en patrimoine pour Paspébiac

La contribution de trois femmes d’origine mi'gmaw est aussi l’un des éléments clés de cette station d’interprétation. Ces sœurs se seraient mariées avec des pionniers d’origines diverses, créant ainsi les lignées que l’on connaît aujourd’hui.

La Ville de Paspébiac a également inauguré un tout nouveau site web nommé Patrimoine Paspébiac, qui présente l’ensemble de l’inventaire patrimonial réalisé par la chargée de projets en patrimoine Camillia Buenestado Pilon.

Camillia Buenestado Pilon.

Camillia Buenestado Pilon est chargée de projets en patrimoine pour la Ville de Paspébiac. Elle est toutefois archiviste de formation.

Photo : Gracieuseté de Camillia Buenestado Pilon

Ce portail, qui constituerait selon elle une première au Québec, regroupe de très nombreux éléments, notamment le patrimoine bâti, ethnologique, alimentaire et culturel de Paspébiac.

Les deux projets présentés jeudi sont liés par les deux années de recherche qui ont été effectuées. Les deux interventions marchent un peu main dans la main. Ce qui les unit, c’est vraiment l’ensemble de cet inventaire-là.

Des citoyens, de dos, assistent à une présentation.

Au total, une cinquantaine de citoyens ont pris part aux deux inaugurations tenues jeudi après-midi à Paspébiac.

Photo : Gracieuseté de Camillia Buenestado Pilon

Selon Mme Buenestado Pilon, son travail permet de présenter divers aspects patrimoniaux de Paspébiac qui se distinguent de ce qui a été largement exploré à ce jour par les différents historiens.

« On a peut-être beaucoup axé sur les activités liées à la pêche, ce qui est tout à fait formidable. Moi, mon mandat, c’était d’explorer d’autres grands pans de l’identité : la généalogie, la culture, le patrimoine immatériel. »

— Une citation de  Camillia Buenestado Pilon, chargée de projets en patrimoine pour Paspébiac

L’historienne en herbe qualifie sa collecte de pouponnière, puisqu’elle pourrait donner lieu à d’autres initiatives dans le futur.

La station d’interprétation ainsi que le site web ont été réalisés avec l’aide financière du gouvernement du Québec. Les citoyens y ont également contribué par le biais de témoignages, d’information, de récits et de photographies.

Ce n’est qu’un début

Paspébiac compte par ailleurs proposer d'autres stations d’interprétation comme celle de la halte routière. Des installations dédiées à la littérature feront notamment leur apparition cet été sur le terrain de l’église anglicane.

Une longue série d’interventions patrimoniale est toutefois à prévoir, note Mme Buenestado Pilon.

Quant au site web, il sera appelé à évoluer. Un deuxième volet y sera ajouté le 30 septembre prochain. Il y aura un petit plus de bâtiments. Je vais aussi ajouter de l’information sur la faune et la flore de Paspébiac, énumère la chargée de projets. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !