•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme porte plainte contre un chauffeur de Unicity Taxi pour agression sexuelle

Une femme qui cache son visage de la main.

Michelle Hanslip a porté plainte contre un chauffeur de Unicity Taxi pour l'avoir agressée sexuellement alors qu'elle était en état d'ébriété le 12 juin 2022 à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Michelle Hanslip a porté plainte auprès de la police et de la Ville de Winnipeg contre un chauffeur de Unicity Taxi, accusé d'agression sexuelle. Cela se serait déroulé dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 juin 2022, dans le quartier du North-End.

Le samedi 11 juin 2022 au soir, Michelle Hanslip s'est rendue chez sa famille. Elle a ensuite pris un taxi de l'entreprise Unicity pour rentrer chez elle, vers minuit. Elle était accompagnée de son ex-partenaire.

La jeune femme précise qu’elle était en état d'ébriété. Certains détails sont flous, mais elle se souvient que le chauffeur de taxi s'est arrêté pendant le trajet. Il a fait sortir son ex-partenaire du véhicule avant de continuer à rouler, avance-t-elle.

« Je me souviens que le chauffeur de taxi est retourné sur son siège conducteur avant. Où m'a-t-il emmenée ? Je ne sais pas. »

— Une citation de  Michelle Hanslip, résidente dans le quartier North-End

Selon la police, la femme a été retrouvée le 12 juin 2022 vers 2 h, à quelques rues de chez elle.

Elle a été retrouvée presque nue, sans téléphone ni sac à main, environ 90 minutes après le moment où elle estime que son ex-conjoint a été contraint de quitter le véhicule.

Michelle Hanslip s'est réveillée dimanche au domicile de sa mère. Physiquement blessée et mentalement confuse, elle s'est rendue à l'hôpital et a appelé la police.

« J'ai craqué parce que mes blessures ont confirmé que ce que j'avais vécu était vrai. Je sais que je ne suis pas la seule à qui cela arrive. Ce n'est pas juste. »

— Une citation de  Michelle Hanslip, résidente dans le quartier North-End

Bien que certaines de ses blessures aient guéri, certaines de ses coupures et ecchymoses sont encore visibles. La jeune femme a partagé plusieurs photos sur ses réseaux sociaux. En parler est une forme de guérison, explique-t-elle.

L’enquête est ouverte

La police de Winnipeg confirme qu'un rapport d'agression sexuelle a été déposé en lien avec cette affaire.

Michelle Hanslip espère que ses données de géolocalisation Google Maps, les images du taxi et les résultats des tests effectués lors de sa visite à l'hôpital aideront les autorités à inculper le conducteur.

Du côté de l’entreprise de taxis, le directeur de Unicity Taxi, Manmohan Gill, a déclaré que l'entreprise avait appris les faits ce jeudi 23 juin 2022 et qu'elle allait enquêter.

« Nous essayons de savoir ce qui s'est passé exactement. Rien n'est encore prouvé, mais si le chauffeur est reconnu coupable, des mesures seront prises. »

— Une citation de  Manmohan Gill, directeur d'Unicity Taxi

En attendant les résultats de l'enquête, le conducteur sera autorisé à continuer à conduire, a déclaré le directeur.

Mme Hanslip dit qu'elle se sent abandonnée par Unicity Taxi.

« Nous ne devrions pas nous sentir en danger, et c'est pourtant ce que je ressens maintenant en sachant que ce type est toujours au volant. »

— Une citation de  Michelle Hanslip, résidente dans le quartier North-End

La Ville de Winnipeg a également déclaré ouvrir une enquête.

Le bureau des véhicules de location prend les plaintes au sérieux, et nous rappelons aux résidents de contacter le 311 pour signaler toute préoccupation, car toutes les plaintes font l'objet d'une enquête, a déclaré un porte-parole de la Ville dans un communiqué.

Avec les informations de Peggy Lam

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !