•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’art public bien visible à Edmundston, avec la venue du Festival Inspire

Trois personnes devant une immense murale de papillon.

De gauche à droite : le muraliste Nick Sweetman, la directrice des arts et de la culture à Edmundston, Christine Lavoie et la directrice générale du festival Inspire, Lisa Griffin.

Photo : Radio-Canada / MATHILDE PINEAULT

Radio-Canada

Pour une deuxième année, le festival Inspire est en tournée au Nouveau-Brunswick et est en arrêt à Edmundston cette semaine. C’est la première fois que le festival d'art urbain se déplace dans le nord-ouest de la province.

Selon la directrice des arts et de la culture de la ville, Christine Lavoie, la communauté artistique de la région souhaitait vraiment voir la venue du festival Inspire à Edmundston, afin d’encourager les arts et la culture dans la région.

L’un des points qui était sorti [c’était de] sortir l’art des institutions et de l’apporter au plus près des gens, relate Christine Lavoie.

L’artiste peintre Pier-Luc Cimon, de la Première Nation Malécite du Madawaska, réside à Edmundston et est l’un des muralistes qui a sorti ses pinceaux pour donner une toute nouvelle apparence à un mur de la ville.

Une murale d’une vague de couleurs, de mains et d’un oiseau sur un mur.

L'une des murales peintes à Edmundston, lors de la tournée du Festival Inspire.

Photo : Radio-Canada / MATHILDE PINEAULT

De l’art à tous les coins de rue

En plus des créations de murales publiques, plusieurs activités, comme des spectacles de musique et la venue d’un cirque itinérant, sont en cours jusqu’à samedi.

Simone Bourgeois, artiste peintre, a été mandatée pour peindre une toile, qui sera installée sur les murs de la bibliothèque publique grâce au festival Inspire.

C’est un rêve qui se réalise pour moi, dit Simone Bourgeois. Ça a tellement arrivé vite, puis c’est peut-être une bonne chose. Dans l’espace de deux semaines, j’ai pondu cette œuvre-là.

Une artiste devant son œuvre peinte sur un mur.

Simone Bourgeois, artiste peintre mandatée de faire une toile pour la bibliothèque publique de la ville. Elle a été approchée par le festival Inspire pour faire cette toile.

Photo : Radio-Canada / MATHILDE PINEAULT

La transformation

Chaque année, le festival lance un thème. Pour 2022, il s’agit de La transformation.

La directrice générale du festival Inspire, Lisa Griffin, désirait un thème représentatif de la croissance des individus à la suite de l’isolement vécu pendant la pandémie.

Les transformations et les changements [...] tout le monde [a vécu cela], pendant deux années, explique Lisa Griffin.

Le Festival a commencé sa tournée en mai et s’est rendu à Saint-Jean et Woodstock. Après son arrêt à Edmundston, l’équipe prend la route pour Caraquet, Moncton, et Shediac.

Le festival se rendra aussi à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

D’après le reportage de Mathilde Pineault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !