•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary troisième ville la plus agréable à vivre au monde selon une revue spécialisée

Une vue de la ville de Calgary.

Trois villes canadiennes figurent parmi les dix premières au monde, mais Calgary est la mieux classée.

Photo : Radio-Canada / Oseremen Irete

Radio-Canada

Calgary se hisse à la troisième place du classement annuel des villes les plus agréables à vivre au monde établi par la revue spécialisée Economist Intelligence Unit (EIU). Vancouver et Toronto y font aussi bonne figure.

La métropole albertaine partage cette position avec la ville de Zurich en Suisse.

Calgary a déjà figuré dans le classement des meilleures villes au monde, mais la troisième place est le meilleur classement que la ville ait atteint, devançant Vancouver en cinquième place et Toronto en huitième place.

Vienne, en Autriche, a obtenu la première place, tandis que Copenhague, au Danemark, arrive en deuxième position.

Jyoti Gondek en conférence de presse

« De plus en plus de Calgariens parlent fièrement de leur ville, et les gens le remarquent», a annoncé Jyoti Gondek, la mairesse de Calgary.

Photo : Radio-Canada

Notre montée dans le classement de la ville la plus agréable à vivre reflète la nature accueillante de notre ville, son caractère abordable et les possibilités offertes aux entrepreneurs, a déclaré la mairesse Jyoti Gondek dans un communiqué jeudi.

Nous faisons preuve d'optimisme et invitons les gens à nous rejoindre pour façonner notre avenir.

Pour établir ce classement, l’Economist Intelligence Unit, qui est une division de recherche et d'analyse de la société sœur du magazine The Economist, a classé 172 villes à travers le monde.

Chaque ville a reçu une note sur 100 pour plus de 30 facteurs qualitatifs et quantitatifs dans cinq catégories : la stabilité, la santé, la culture, l’environnement, l’éducation et les infrastructures.

L'enquête de l’EIU sur la qualité de vie précise qu'elle ne prend pas en compte le coût de la vie.

Avec une note globale de 96,3, Calgary a réalisé des scores appréciables dans chaque catégorie :

  • Stabilité : 95
  • Soins de santé : 100
  • Culture et environnement : 90
  • Éducation : 100
  • Infrastructures : 100

L'enquête de l'EIU indique que, dans l'ensemble, les scores ont augmenté depuis l'année dernière en raison de l'assouplissement des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 dans de nombreux pays, mais le score mondial moyen reste inférieur au niveau d'avant la crise sanitaire.

Les villes d'Europe occidentale et du Canada occupent la plupart des dix premières places, à l'exception d'Osaka, au Japon, qui fait jeu égal avec Melbourne, en Australie, pour la dixième place.

Damas, en Syrie, ainsi que Tripoli, en Libye, et Lagos, au Nigeria, sont en queue de peloton car elles sont confrontées à l'agitation sociale, au terrorisme et aux conflits, conclut le rapport.

Avec les informations de Dominika Lirette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !