•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau est à Kigali, au Rwanda, pour le sommet du Commonwealth

Paul Kagame salue Justin Trudeau.

Le président rwandais Paul Kagame (à gauche) salue le premier ministre canadien Justin Trudeau lors de la cérémonie d'ouverture de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth au Centre des congrès de Kigali.

Photo : Getty Images / Luke Dray

La Presse canadienne

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a entamé ce vendredi une série de réunions à huis clos au Rwanda pour tenter de rallier les pays du Commonwealth aux objectifs climatiques du Canada et à sa vision de l'invasion russe de l'Ukraine.

Le chef du gouvernement du Canada est arrivé mercredi dans la capitale rwandaise, Kigali, pour la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth, mais le sommet ne commence officiellement que vendredi.

L'agenda du premier ministre prévoit une rencontre avec le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

L'Ukraine et la Russie se sont disputés l'appui de l'Afrique alors que le conflit violent se poursuit, entraînant une flambée mondiale du coût du carburant et une pénurie de produits céréaliers qui pourrait pénaliser gravement certains pays africains.

Justin Trudeau parle dans un micro. Mélanie Joly est à côté de lui.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau et sa ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, en conférence de presse, jeudi, à Kigali.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Justin Trudeau a également à son agenda des entretiens avec les dirigeants d'Antigua-et-Barbuda, un pays situé dans la mer des Caraïbes, de même que du Ghana et de la Zambie.

Jeudi, le premier ministre Trudeau devait rencontrer en tête à tête le président du Rwanda, Paul Kagame, mais cet entretien a été reporté à une date ultérieure non encore déterminée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !