•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de construction d’une nouvelle école à Saint-Antonin frappe un mur

L'école Lanouette de Saint-Antonin.

Le projet d’aménagement d’une nouvelle école dans la municipalité de Saint-Antonin n’a pas été retenu au Plan québécois des infrastructures (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Alice Proulx

Le projet d’aménagement d’une nouvelle école dans la municipalité de Saint-Antonin, qui prévoyait deux classes de niveau préscolaire et six classes de niveau primaire, n’a pas été retenu au Plan québécois des infrastructures (PQI).

Nous espérions une réponse favorable, mais ce n’est que partie remise, commente le directeur général du CSS de Kamouraska–Rivière-du-Loup, Antoine Déry, dans un communiqué de presse.

Même si le Centre de services scolaire (CSS) de Kamouraska–Rivière-du-Loup rencontre cet obstacle, il entend poursuivre ses démarches auprès du gouvernement pour aller de l'avant avec le projet d'école. Celui-ci sera à nouveau soumis au Programme d’infrastructures 2023-2033, dont l’appel aura lieu sous peu.

C'est le besoin d'espace supplémentaire qui motive le CSS et la Municipalité à ne pas baisser les bras dans ce dossier, en branle depuis quelques années.

« Je suis vraiment très déçu parce que ça fait au moins cinq ans que j’essaie de défendre qu’on a besoin d’une école. »

— Une citation de  Michel Nadeau, maire de Saint-Antonin

Actuellement, l'école primaire Lanouette compte environ 400 élèves, mais ce nombre pourrait augmenter au fil des années avec l'arrivée de nouvelles familles dans le secteur. Déjà, de nombreux locaux ont été convertis en classes pour permettre d'accueillir tous les enfants.

C’est rendu dans les corridors. D’ici deux ans, il va y avoir au-delà de 425 à 450 élèves qui vont venir à l’école, avance le maire de Saint-Antonin, Michel Nadeau.

Michel Nadeau.

Michel Nadeau ne cache pas sa déception à la suite de la décision de Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Puisque l'agrandissement de l'école Lanouette était impossible, le CSS avait suggéré, il y a quelques années, la construction d'une toute nouvelle bâtisse à l'est de l'autoroute 85. Le maire affirme que le terrain qui aurait pu accueillir cet établissement est prêt.

Actuellement, la Municipalité est en train de faire les entrées d'eau sur le terrain, confirme Michel Nadeau.

Des solutions temporaires pour pallier le manque de locaux

Des unités mobiles seront installées, près de l'école Lanouette, en vue de répondre temporairement aux besoins de la communauté. La Municipalité a aussi entamé des démarches auprès de la directrice de l'établissement afin de trouver un autre local pour les enfants.

On est en train de réserver le Centre Réjean-Malenfant pour les mois d’août et septembre pour 80 enfants. On est rendu-là, déplore M. Nadeau.

« On doit s’occuper de nos enfants et leur donner le confort auquel ils ont droit. »

— Une citation de  Michel Nadeau, maire de Saint-Antonin

Il est pour lui inconcevable que les élèves soient transférés dans les écoles des municipalités environnantes à la prochaine rentrée scolaire.

Rappelons que le CSS de Kamouraska-Rivière-du-Loup avait reçu l'assurance, en avril dernier, que Québec reconnaissait le manque d'espace à l'école Lanouette.

Avec les informations de Gabriel Paré-Asatoory

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !