•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Cataractes demeurent invaincus au tournoi de la Coupe Memorial

Les champions de la LHJMQ confirment leur place en demi-finale.

Chargement de l’image

Le capitaine des Cataractes de Shawinigan, Mavrik Bourque, a inscrit le deuxième but de son équipe à l'aide d'un puissant tir frappé, en avantage numérique.

Photo : Vincent Éthier - LCH

Chargement de l’image

Les Cataractes de Shawinigan ont inscrit trois buts en avantage numérique, signant une deuxième victoire en deux matchs à la Coupe Memorial. Les champions du Québec ont battu ceux de l'Ontario, les Bulldogs de Hamilton, au compte de 3-2, jeudi.

Les Cataractes sont donc la seule équipe toujours invaincue depuis le début de ce tournoi.

On est arrivés ici avec confiance. Même si plusieurs pensent qu'on est les négligés, on prouve encore qu'on peut gagner ici, a dit l'auteur du but gagnant, Olivier Nadeau.

Ce gain assure aux champions de la LHJMQ une participation à la demi-finale de la Coupe Memorial. Une autre victoire samedi face aux Sea Dogs de Saint-Jean leur permettrait même d'accéder directement à la finale du plus prestigieux tournoi de hockey junior au Canada.

Mavrik Bourque et Xavier Bourgault ont terminé leur soirée avec trois points chacun. Le gardien Antoine Coulombe s'est chargé du reste en multipliant les arrêts spectaculaires tout au long de la soirée. Il a bloqué 18 tirs uniquement au premier vingt, puis fermé la porte aux Bulldogs qui bourdonnaient dans le territoire ennemi en fin de match.

Il n'avait pas vu d'action depuis que Charles-Antoine Lavallée l'avait remplacé entre les poteaux durant le dernier match de la finale de la LHJMQ face aux Islanders de Charlottetown.

Il y a une compétition entre les gardiens quand même. Charles-Antoine Lavallée et moi avons une bonne relation, mais ne pas commencer le tournoi ça m'a fait de quoi et je voulais rebondir, a admis l'homme masqué qui a bloqué 38 des 40 tirs dirigés vers lui.

À l'autre bout de la patinoire, le portier Marco Costantini a réalisé 31 arrêts.

Une attaque à cinq explosive

Les Cataractes se sont placés dans l'eau chaude dès le début de match, offrant une double supériorité numérique aux Bulldogs. Lou-Félix Denis et Zachary Massicotte ont été chassés tour à tour en l'espace de 23 secondes seulement.

Les Bulldogs n'en demandaient pas tant. Mason McTavish a décoché un tir sur réception parfait qui n'a laissé aucune chance au gardien Coulombe. C'était à ce moment 1-0 pour Hamilton.

Chargement de l’image

Avery Hayes a fait dévier un tir d'Artem Grushnikov en fin de deuxième période, créant ainsi l'égalité 2-2

Photo : AFP / Vincent Éthier - LCH

Les champions de l'Ontario ont contrôlé le début de match, jusqu'à ce que leur indiscipline ouvre la porte aux Cataractes.

En avantage numérique, Mavrik Bourque a feint le tir et aperçu son coéquipier Xavier Bourgault, oublié à la droite du gardien Marco Costantini, qui n'a pas eu le temps de réagir.

On avait eu une bonne rencontre avant le match à propos de notre avantage numérique. Les buts qu'on a faits, on les voyait plusieurs fois durant l'année, mais on n’était pas capables de les reproduire. On est revenus à la base , a indiqué Bourque.

Lors d'un autre jeu de puissance, le capitaine a offert les commandes à son équipe en décochant un boulet de canon dès la mise en jeu. Il n'y avait que deux secondes d'écoulées à cette supériorité numérique.

J'ai aimé l'effort de nos joueurs. Nous avons joué du très bon hockey et connu le début de match que l'on voulait avoir, mais on s'est attiré quelques problèmes avec les pénalités. Nous avons écopé de neuf pénalités et avons offert sept avantages numériques... Si on avait joué plus longtemps à cinq contre cinq, je pense qu'on aurait pu remporter ce match , a affirmé l'entraîneur-chef des Bulldogs, Jay McKee

Chargement de l’image

Le capitaine Mavrik Bourque a battu le gardien Marco Costantini d'un boulet de canon, au premier vingt.

Photo : Vincent Éthier - LCH

Cette marque de 2-1 a tenu durant plus de 27 minutes, jusqu'à ce qu'Avery Hayes fasse dévier un tir d'Artem Grushnikov en fin de deuxième période.

Ce but des Bulldogs n'avait pas encore été confirmé par l'annonceur maison que déjà, les Cataractes croyaient bien avoir repris les devants. Les officiels ont toutefois refusé le but parce que Daniel Agostino nuisait au travail du gardien des champions de l'Ontario.

En troisième période, Olivier Nadeau a confirmé la victoire de son équipe en complétant un tic-tac-toe orchestré par Mavrik Bourque et Xavier Bourgault au cours d'une autre supériorité numérique. Cette fois, neuf secondes ont suffi aux Cataractes pour faire scintiller la lumière rouge.

C'est un jeu qu'on fait quand même assez souvent. On voulait le faire avant le match. On a changé un peu nos positions. Ils ne s'attendaient pas à ça, on les a surpris. Ce n'était pas notre meilleur match, mais on a encore trouvé une façon de compter les gros buts. Quand on a une occasion en avantage numérique, on le fait, a déclaré Xavier Bourgault.

En fin de rencontre, les Bulldogs ont tenté le tout pour le tout en retirant leur gardien. C'est toutefois celui des Cataractes qui a failli marquer. La rondelle est passée à quelques centimètres du poteau avec 41 secondes à écouler au cadran.

Il aurait fallu que je l'envoie au milieu, mais bon... On a gagné. Le reste, ça aurait été un bonus , a mentionné Coulombe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !