•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec et Saguenay prévoient 10,6 M$ pour la réfection du pont de Sainte-Anne

Un cône devant un pont vert.

Le chantier du pont de Sainte-Anne est maintenant évalué à 10M$.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

Radio-Canada

Après des années d'attente et de débats, la réfection du pont de Sainte-Anne dans l'arrondissement de Chicoutimi sera enfin lancée au cours des prochaines semaines. Québec et Saguenay ont annoncé jeudi une somme totale de 10,6 M$ pour réaliser une série de travaux.

Québec fournit 6 M$ et Saguenay 4,6 M$. À ce sujet, le comité exécutif de la Ville a confirmé jeudi matin l’octroi d’un contrat de 9,2 M$ à Inter-Projet qui était le plus bas soumissionnaire. Il reste donc un montant de 1,4 M$ pour les imprévus.

Les travaux permettront d’assurer la sécurité des usagers grâce au travail sur les garde-corps et les trottoirs, l’asphaltage du pont et la refonte complète de l’accès du côté de Chicoutimi-Nord, précise le communiqué de Saguenay. L’accès sera aussi plus convivial pour les piétons, les cyclistes ainsi que les personnes à mobilité réduite.

La réfection complète de quatre piliers est également au programme.

Pour faire ces annonces, une conférence de presse s’est tenue à proximité du pont, au Hangar de la Zone portuaire.

Des élus en rangée près de la rivière Saguenay.

La plupart des conseillers municipaux de Saguenay ont pris part à l'annonce de la réfection du pont de Sainte-Anne aux côtés de la députée et ministre Andrée Laforest.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

L’importance de ce lien entre les deux rives a été rappelée, même si la circulation automobile y est interdite depuis la construction du pont Dubuc en 1972.

Quand on regarde Chicoutimi, il est toujours sur nos cartes postales. Alors c'est important de lui donner un peu d'amour. Beaucoup d'amour!, a lancé la ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest.

Son rôle crucial en 2013 a été mis de l'avant. On se souvient que lors de l'incendie du pont Dubuc, il a été fort utile pour les policiers, les ambulances, a rappelé la mairesse de Saguenay, Julie Dufour.

Rappelons que le pont Dubuc avait été fermé pendant 11 jours, en plein hiver.

N'eût été de ce pont-là, on aurait été mal pris. Le pont est encore vivable, mais on le renforce pour la pérennité de ce pont-là, a poursuivi le président de l’arrondissement, Jacques Cleary.

Des structures décrépites d'un pont.

Le pont de Sainte-Anne, qui relie les deux rives du Saguenay, a besoin d'une cure de jouvence.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

Le projet a connu une hausse de son budget. Le contrat octroyé finalement à Inter-Projet avait plutôt été estimé à 6 M$ à l'origine par Saguenay.

On a eu des discussions avec la Ville concernant l'accès de Chicoutimi-Nord. On va sécuriser la sortie vers Chicoutimi-Nord. C'est un petit ajout sur le plan financier. Mais, la plupart des montants, c'est la hausse des coûts de construction, l'inflation, a expliqué Andrée Laforest.

C'est le contexte économique qui fait foi de tout. [...] Mais que voulez-vous, pour garder notre pont, notre lien entre Chicoutimi-Nord et Chicoutimi-Sud et les deux centres-villes, il a fallu faire un effort supplémentaire, a enchaîné Jacques Cleary.

Le chantier débutera cet été, et devrait se terminer en 2023.

Ces améliorations à venir réjouissent les marcheurs, les coureurs et les cyclistes.

C'est dangereux les gardes ici. [...] Si on veut le conserver, il faut faire des réparations de temps en temps, a partagé un d’entre eux.

Je pense que ce ne sera pas de trop. Il commence à être usé, a ajouté un second.

Un pont en mauvais état avec du ruban sur lequel est inscrit le mot danger.

10,6 millions de dollars seront investis pour la rénovation du pont de Sainte-Anne.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

Le pont de Sainte-Anne sera centenaire dans 10 ans. Il est donc bien mûr pour cette cure de rajeunissement.

Il y en a qui disent que c'est tard, mais vaut mieux tard que jamais, a conclu Mme Laforest.

Par ailleurs, des travaux sur le pont Dubuc forceront la fermeture d'une voie sur deux, en direction est, entre 7 h et 17 h lundi.

D’après un reportage d’Andréanne Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !