•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La collection d’oeuvres d’art d’un agent de bord exposée pour la première fois

Gerd Metzdorff souriant, assis dans un divan.

Gerd Metzdorff dans son appartement en février 2020

Photo : Christos Dikeakos

Radio-Canada

L’exposition Per Diem présentée à la galerie Griffin Art Projects de North Vancouver met en lumière une partie de l’importante collection d'oeuvres d’art du Vancouvérois Gerd Metzdorff, un ancien agent de bord d'Air Canada aujourd'hui décédé qui s’intéressait à l’art partout dans le monde.

En tout, près du tiers des 300 œuvres de la collection de Gerd Metzdorff, décédé en juillet 2020, sont exposées ensemble pour la première fois.

Des photographies, des lithographies et des dessins de plusieurs artistes célèbres dont Andy Warhol, Ron Liechtenstein, Jeff Koons et Louise Bourgeois ont été sélectionnées par la galerie Griffin Art Projects pour cette exposition.

Une salle d'exposition avec une douzaine d'oeuvres d'art sur les murs.

Une partie des oeuvres de la collection de Gerd Metzdorff à la galerie Griffin Art Projects

Photo : Fournie par Griffin Project Art Gallery

Une deuxième exposition comprenant des peintures de grands formats, dont certaines réalisées par des artistes du pop art américain est en préparation pour 2023.

Une collection hétéroclite

Gerd Metzdorff a travaillé pendant 40 ans comme agent de bord avec Canadian Airlines puis avec Air Canada. Un travail qui lui permettait de voyager à peu de frais partout dans le monde et d’assouvir sa passion pour l’art visuel, explique Grant Mann, ami de Gerd Metzdorff et propriétaire de la collection.

« Il organisait son horaire de travail en fonction des expositions. »

— Une citation de  Grant Mann, ami et propriétaire de la collection Grant Mann and David Birdsall

C’est avec en poche l'indemnité journalière (per diem) qu’il recevait lors de déplacements à l’étranger, en plus de son salaire modeste, que Gerd Metzdorff fréquentait, à compter des années 70, les galeries d’art de New York, Los Angeles, Düsseldorf et Cologne.

Par la suite, il a fréquenté des événements importants comme l’exposition internationale Art Basel, manifestation d’art contemporain maintenant présentée sur trois continents.

Gerd Metzdorff debout devant une table basse pleine de livres et d'objets d'art.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Gerd Metzdorff dans son appartement quelques mois avant son décès, le 4 juillet 2020

Photo : Christos Dikeakos

Son ami de longue date, Grant Mann, qui a hérité des œuvres, décrit la collection comme un assemblage hétéroclite de peintures, dessins, photographies et sculptures du pop art américain, mais également beaucoup d’artistes allemands dont la carrière a débuté dans les années 60 et 70.

Mon ami avait un goût pour l’art bien à lui. [...] À l'époque, bien des gens commentaient ses achats et disaient : "mais pourquoi tu achètes ça? Qui peut bien vouloir collectionner une chose pareille?" Et pourtant, nous voici bien des années plus tard, il avait l’oeil [pour le talent]

Trois salles en enfilade avec des oeuvres d'art accrochées sur les murs et au plafond.

Une partie de la collection de Gerd Metzdorff présentée à la galerie Griffin Art Projects

Photo : Fournie par Griffin Project Art Gallery

Faire découvrir les artistes

M. Mann ajoute que Gerd Metzdorff s’intéressait autant aux artistes et leur processus de création qu’à leurs œuvres.

Il a notamment participé à la mise sur pied de la Contemporary Art Society de Vancouver (CASV), un organisme sans but lucratif qui fait la promotion de l'art contemporain.

Au fil des ans, l’organisme a attiré dans la ville des centaines d’artistes pour venir y faire des présentations.

Étiquette de soupe Campbell dédicacée et encadrée.

Une étiquette de soupe en conserve Campbell dédicacée par Andy Warhol

Photo : Fournie par Collection of Grant Mann and David Birdsall

Andy Warhol fut du nombre en novembre 1976. Le maître du pop art américain est venu quelques jours à Vancouver pour inaugurer une exposition à la galerie Ace.

Grant Mann raconte que Gerd Metzdorff, qui possédait déjà plusieurs œuvres de Warhol, s’est présenté à un souper avec une boîte de conserve de soupe Campbell pour la faire autographier par l’artiste.

Il s’inquiétait de ne pas avoir pu trouver une soupe aux tomates, mythique boîte dont Andy Warhol avait tiré une œuvre d'art en 1962. Ce fut plutôt une crème de poulet avec une étiquette bilingue que Warhol lui a dédicacée avec plaisir.

Soutien aux artistes locaux

La cote d’un artiste ou la valeur d’une œuvre n’était pas un facteur déterminant pour le collectionneur amateur. Il a d'ailleurs considérablement soutenu les artistes locaux avant qu’ils ne soient connus, explique Grant Mann.

Deux oeuvres d'art accrochées sur un mur blanc.

L'exposition « Per Diem » inclut de nombreux artistes de la Colombie-Britannique. Sur la gauche, une oeuvre d'Ian Wallace et sur la droite, une esquisse de Ben Reeves.

Photo : Fournie par Griffin Project Art Gallery

On retrouve entre autres dans la collection de Metzdorff des œuvres des Vancouvérois Ian Wallace, Ken Lum, Rodney Graham et Stan Douglas.

« Vancouver doit faire preuve de beaucoup de gratitude envers lui parce qu’il a contribué à faire la promotion de la scène de l’art contemporain. »

— Une citation de  Grant Mann, ami et propriétaire de la collection Grant Mann and David Birdsall

Grant Mann et son mari David Birdsall souhaitent pour leur part mettre sur pied une fondation pour offrir des bourses d’études à des étudiants de l’Université d’art et design Emily Carr.

L’exposition Per Diem est présentée à la galerie Griffin Art Projects jusqu’au 28 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !