•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le scientifique québécois Yoshua Bengio entre dans le dictionnaire Larousse

La sommité mondiale en matière d’intelligence artificielle a maintenant son nom dans Le Petit Larousse Illustré 2023.

Chargement de l’image

Le spécialiste en intelligence artificielle, Yoshua Bengio

Photo : Avanti Groupe / Eric Myre

Cecile Gladel

Tout comme Dany Laferrière en 2011 et Yvon Deschamps en 2004, le professeur et sommité mondiale en matière d’intelligence artificielle (IA) Yoshua Bengio fait son entrée dans Le Petit Larousse Illustré 2023. Il fait partie d’une quarantaine de personnalités choisies pour cette édition, dont le climatologue américain Syukuro Manabe, Prix Nobel de physique 2021.

Le directeur scientifique de Mila, un institut montréalais de recherche en intelligence artificielle, rejoint ainsi les quelque 300 Canadiens et Canadiennes, incluant une trentaine de personnalités du Québec, dont les noms font partie de ce dictionnaire. Le bédéiste Guy Delisle et le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin font partie des personnalités québécoises qui y ont récemment fait leur entrée.

En entrevue vidéo avec plusieurs journalistes, Yoshua Bengio a dit avoir réagi avec incrédulité à l’annonce. Tous ces prix, je ne les aurais pas imaginés il y a quelques années. Ça fait toujours du bien d’avoir ces reconnaissances.

« Ça m’amène à me recentrer sur l’humilité, qui est importante dans ces situations. La science, ce n’est pas une ou deux personnes qui font avancer ça, ce sont des équipes et des étudiants qui n’ont pas nécessairement de reconnaissance.  »

— Une citation de  Yoshua Bengio

Le Petit Larousse illustré décrit Yoshua Bengio comme un informaticien canadien né en 1964 à Paris. On ajoute que ce précurseur des réseaux de neurones artificiels et du deep learning a développé une technologie d'apprentissage automatique utilisée dans la reconnaissance vocale des téléphones et la traduction de langues. On souligne qu’il s’intéresse en parallèle aux enjeux soulevés par les applications de l’intelligence artificielle.

On mentionne également son obtention du prix Turing de l'Association for Computing Machinery (ACM), considéré comme le prix Nobel de l'informatique, aux côtés des chercheurs Geoffrey Hinton et Yann LeCun, en 2019.

Une définition qui satisfait le scientifique. Ils ont fait du bon travail, mais ils ne m’ont pas consulté. Donc ils ont fait leur enquête comme il le faut.

Chargement de l’image

La définition de Yoshua Bengio dans « Le Petit Larousse Illustré 2023 »

Photo : Amélie Philibert et le Larousse

Une reconnaissance qui permet la vulgarisation

Outre cette reconnaissance du Larousse, Yoshua Bengio a reçu la Légion d’honneur en début d’année, et le prix espagnol Princesse des Asturies la semaine dernière en compagnie de trois collègues scientifiques. Il se dit heureux que le travail qu’il fait avec son équipe ait un impact dans la société.

« [On travaille sur] des questions qui sont de plus en plus transformatrices. C’est très motivant pour beaucoup de gens et pour les étudiants. Il y a des chercheurs qui sont aussi très motivés – et je fais partie de ce camp-là – simplement par la découverte, la compréhension de l’intelligence.  »

— Une citation de  Yoshua Bengio

Toutefois, il aimerait convaincre la population et les gouvernements d’agir et d'aller plus loin dans son domaine. [Ces reconnaissances] peuvent aider à augmenter l’influence et le message qu’on peut envoyer comme chercheur, pense Yoshua Bengio.

Chargement de l’image

Yoshua Bengio

Photo : Radio-Canada / Amarilys Proulx

Il soutient qu’il faut démocratiser l’IA et surtout informer la population à ce sujet, car les besoins vont aller en grandissant dans tous les secteurs de la société. Utiliser l’IA, c’est comme utiliser une calculatrice. Tout le monde doit avoir un peu de familiarité avec ça, qui devrait faire partie des cours de base.

Il affirme que la population doit aussi être bien informée afin de pouvoir prendre des décisions éclairées sur l’IA à l'échelle internationale. Pour ceci, les populations doivent être conscientes des enjeux moraux, éthiques, militaires, qui ne sont pas nécessairement intéressants pour le commun des mortels. Leurs inquiétudes se situent plus au niveau de ce qu’on voit dans les films de science-fiction. Ce qui n’est pas l’enjeu pour les prochaines décennies.

Une sélection indépendante

Aucun nom ne peut être soumis pour faire partie du dictionnaire. La sélection est faite par un comité de personnes expertes des différentes disciplines.

Par ailleurs, quatre critères sont nécessaires pour qu’une personnalité scientifique puisse faire partie du Larousse : la notoriété de la personne notamment en France, la longévité, la légitimité et l’accessibilité de ses réalisations.

Dans le Petit Larousse Illustré 2023, 150 nouveaux mots, sens et expressions et plus de 40 nouveaux noms propres ont été ajoutés. Notamment les mots québécois barbotine et guédille.

Concernant le prix Princesse des Asturies octroyé la semaine dernière en Espagne, Yoshua Bengio a tenu à dire que ça lui faisait chaud au cœur , car l’espagnol était la langue maternelle de trois de ses grands-parents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !