•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cataractes : une victoire concrétisée en 78 secondes

Chargement de l’image

Les Cataractes de Shawinigan ont inscrit deux buts en 78 secondes en troisième période pour effectuer une remontée et signer leur première victoire du tournoi de la Coupe Memorial.

Photo : Vincent Éthier - LCH

Chargement de l’image

Les Cataractes de Shawinigan ont inscrit deux buts en 78 secondes en troisième période pour effectuer une remontée et signer leur première victoire du tournoi de la Coupe Memorial. Les hommes de Daniel Renaud ont vaincu les Oil Kings d’Edmonton par la marque de 4 à 3.

Les champions de la LHJMQ ont été les premiers à s’inscrire à la marque en première période, alors que le défenseur des Oil Kings Carson Golder venait d’être expulsé du match après avoir servi une mise en échec par-derrière à Maximilien Ledoux. Durant cet avantage numérique, le défenseur Jordan Tourigny a touché la cible d’un tir des poignets de la ligne bleue.

Chargement de l’image

Jordan Tourigny a inscrit le premier but du match alors que les Cataractes bénéficiaient d'un avantage numérique.

Photo : LCH / Vincent Éthier

Les Shawiniganais ont conservé leur avance presque jusqu’en fin d’engagement : 44 secondes avant de retraiter au vestiaire pour le premier entracte, Luke Prokop a battu Charles-Antoine Lavallée d’un tir oscillant de la ligne bleue.

Chargement de l’image

Le défenseur Luke Prokop a inscrit les Oil Kings au pointage en fin de première période.

Photo : LCH / Vincent Éthier

Tyler Horstmann (Edmonton) et Xavier Bourgault (Shawinigan) ont marqué au deuxième vingt, puis Cole Miller a rompu l'égalité d’un tir parfait des poignets sur une montée à trois contre deux en fin de deuxième période.

Dubé, Bourque et Nadeau ont pris les choses en main

Il n’y avait que 5 min 37 s d’écoulées au troisième vingt lorsque Pierrick Dubé a créé l’égalité en décochant un tir balayé de la ligne bleue. La rondelle s’est faufilée entre les joueurs des Oil Kings avant de toucher le gant d’un défenseur et de finir sa course derrière le gardien Sébastian Cossa.

« Je pense qu’on est habitués à ça. Ça nous est arrivé souvent dans les séries éliminatoires et ça nous a encore servi ce soir. On est une bonne équipe qui ne se met pas de pression, même si on tire de l’arrière. On l’a prouvé encore aujourd’hui contre une excellente équipe. C’était un bon match des deux bords et on a su trouver la petite affaire pour la mettre dedans », a dit Dubé.

L’annonceur maison n’avait pas encore terminé d’annoncer son but qu’Olivier Nadeau faisait bondir les amateurs des Cataractes présents au Harbour Station.

Chargement de l’image

Des partisans venus de la Mauricie étaient sur place à Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Poliquin

Récupérant un tir hors cible, Mavrik Bourque a été renversé derrière le filet. Au sol et d’une seule main, avec le défenseur Kaiden Guhle sur le dos, le capitaine a habilement refilé le disque devant le but à son complice Nadeau qui redonnait ainsi les devants 4 à 3 aux Shawiniganais.

« Je n’avais pas le choix d’avoir seulement une main, parce que je me faisais accrocher l’autre. Quand j’ai vu Nads en avant du but, j’ai seulement essayé de faire une passe et ça a adonné qu’il l’a eue sur la palette », a humblement dit Bourque après le match.

Son compagnon de trio, lui, n’a pas hésité à l’encenser.

« Il m’a fait une passe incroyable en avant du filet. C’est le genre de jeu qu’il est capable de faire avec régularité. Il l’a fait à merveille. Je fonçais au filet, je ne m’y attendais pas vraiment, mais Mavrik est capable de sortir des jeux que personne ne voit venir », a expliqué l’espoir des Sabres de Buffalo.

Les Oil Kings ont retiré leur gardien de but en fin de match. Ils n’ont pas été en mesure de forcer la prolongation, pas même en bénéficiant d’une supériorité numérique lors des 23 dernières secondes du match, alors que Mavrik Bourque se trouvait au banc des pénalités.

« Je suis fier de voir la résilience de ce groupe. Ils ne lâchent jamais. Je suis fier d’eux »

— Une citation de  Pascal Dupuis, entraîneur adjoint pour les Cataractes de Shawinigan

Changement aux trios

Tout au long du match, les Oil Kings envoyaient systématiquement dans la mêlée leurs meilleurs défenseurs pour contrer le trio formé de Xavier Bourgault, Mavrik Bourque et Olivier Nadeau. L’entraîneur-chef Daniel Renaud a décidé de séparer Bourgault et Bourque pour la troisième période, forçant les Oil Kings à changer de stratégie.

« C’était un peu le but. Ce n’est pas nouveau pour eux… On l’a fait à quelques reprises durant les séries éliminatoires alors ce n’était pas une surprise pour nous à l’interne, mais sûrement que ça l’a été un peu pour eux [les Oil Kings] », a souri Pascal Dupuis

Les Sea Dogs de Saint-Jean affronteront les Oil Kings d’Edmonton mercredi soir. Les Cataractes disputeront leur prochain match jeudi, face aux Bulldogs de Hamilton.

Chargement de l’image

Des partisans des Cataractes ont fait la route depuis la Mauricie.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Poliquin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !