•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’école secondaire du Mistral aura son terrain synthétique

Chargement de l’image

Un terrain synthétique sera construit à l'école secondaire du Mistral, à Mont-Joli. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Québec annonce une aide financière de près de 1,6 million de dollars pour la construction d'un terrain sportif extérieur à surface synthétique à l'école secondaire du Mistral, à Mont-Joli.

Le Centre de services scolaire a envoyé une demande d'aide financière pour la réalisation de ce projet au ministère de l'Éducation à la fin de 2021.

Ces fonds sont issus du nouveau Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d'enseignement supérieur (PSISRSES).

Par communiqué, le cabinet de la ministre déléguée à l'Éducation, Isabelle Charest, indique que ce programme vise à accroître le nombre d'infrastructures sportives et récréatives scolaires et à mettre à niveau les infrastructures existantes afin d'assurer leur accessibilité à l'ensemble de la population.

L'une des conditions d'admissibilité au programme est de rendre les infrastructures subventionnées accessibles aux élèves, en priorité, mais aussi aux citoyens pendant les moments où elles ne sont pas utilisées par les établissements d'enseignement.

Chargement de l’image

Un terrain extérieur synthétique nécessite moins de soins qu'un terrain naturel comme celui qui doit être remplacé à l'école du Mistral. (Archives)

Photo : NULL

Les résidents de Mont-Joli devraient donc pouvoir profiter du terrain synthétique de l'école du Mistral.

L'installation de ce terrain était souhaitée à l'école du Mistral, notamment pour réduire les coûts liés à l'entretien du terrain actuel, à l'extérieur, qui est naturel et qui requiert plus de soins. Un terrain synthétique permet aussi une saison de football ou de soccer plus longue, par exemple.

5 M$ pour rénover le pavillon du PEPS du Cégep de Rimouski

Québec annonce aussi l'octroi d'un montant de 5 millions de dollars au Cégep de Rimouski pour la rénovation de son pavillon J, soit celui du PEPS.

Le bâtiment doit subir une cure de jouvence et les installations doivent y être actualisées.

Toujours par communiqué, la ministre Charest indique que l'une de ses priorités, depuis son entrée en poste, est de favoriser l'accessibilité aux activités sportives et récréatives pour toute la population et [que] cela passe par la présence d'infrastructures de qualité, à proximité.

Le PSISRSES offre des aides financières d'un montant maximal de 5 millions de dollars pour des projets de rénovation, de mise aux normes, d'aménagement et de construction de terrains sportifs, de bâtiment ou d'équipement non amovible liés à la pratique sportive.

En tout, 81 projets ont bénéficié d'une aide financière en lien avec ce nouveau programme à l'échelle provinciale, pour un investissement total de 175 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !