•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fred Eisenberger ne se présentera pas à sa propre réélection

Un homme en discussion avec une jeune femme.

Fred Eisenberger ne se présentera pas à sa propre élection. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Samantha Craggs

Radio-Canada

Le maire de Hamilton, Fred Eisenberger, a annoncé lundi matin qu'il ne se représentera pas aux élections.

M. Eisenberger a déclaré dans un communiqué de presse qu'il était temps pour lui de passer au prochain chapitre de sa vie.

Les prochaines élections municipales auront lieu le 24 octobre.

M. Eisenberger a été élu maire en 2006, battant Larry DiIanni par seulement 452 voix, l'une des courses les plus serrées de l'histoire de Hamilton. Il a été battu en 2010 par Bob Bratina, puis, en 2014, il a battu l'actuel conseiller du quartier 9 Brad Clark, pour redevenir maire. Il a facilement remporté sa réélection en 2018.

J'ai toujours fait de mon mieux pour les gens de Hamilton, a déclaré M. Eisenberger.

J'espère avoir fait bouger les choses sur plusieurs questions, comme le réaménagement du centre-ville, le logement abordable, la revitalisation du secteur riverain, le développement de notre économie et le transport en commun, y compris le [train léger], entre autres.

Je suis arrivé à Hamilton en tant qu'enfant immigré de huit ans ne parlant pas un mot d'anglais, a déclaré M. Eisenberger. Je suis à jamais reconnaissant envers les habitants de Hamilton pour l'honneur et le privilège de les servir en tant que leur maire.

Qui sera le prochain maire?

Les candidats ont jusqu'au 19 août pour déposer leur candidature.

Jusqu'à présent, seuls trois candidats ont déclaré leur intention de se présenter à la mairie :

  • M. Bratina, qui a démissionné de son poste de député libéral de Hamilton-Est-Stoney Creek en raison du soutien de son propre gouvernement au train léger sur rail à Hamilton;
  • Keanin Loomis, qui a démissionné de son poste de PDG de la Chambre de commerce de Hamilton lorsqu'il a annoncé en janvier qu'il se présentait à la mairie; et
  • Ejaz Butt, un ancien dirigeant de l'industrie du taxi et activiste communautaire, qui s'est présenté en 2014, terminant sixième.

L’ancienne cheffe du Nouveau Parti démocratique de l’Ontario, Andrea Horwath, a déclaré à CBC qu’elle n’était pas prête à discuter d’une possible candidature à la mairie de Hamilton. Elle a ajouté que son cœur est toujours à Hamilton.

Être leader n'est pas facile et Hamilton a connu sa juste part de défis au cours des dernières années, a déclaré Mme Horwath dans un communiqué. En tant que députée de Hamilton-Centre, j'ai toujours pu compter sur Fred pour être le genre de maire qui décroche toujours le téléphone.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !