•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Telegram atteint plus de 700 millions d’adeptes et lance une version premium

Gros plan sur la main d'une femme qui tient son cellulaire.

L'application Telegram a notamment gagné en popularité durant la guerre en Ukraine.

Photo : Getty Images / Grace Cary

Radio-Canada

La messagerie Telegram continue de gagner en popularité et atteint 700 millions d’utilisatrices et d'utilisateurs actifs mensuels. La plateforme a profité de ce sommet pour dévoiler les détails d'un nouvel abonnement premium.

En janvier 2021, on parlait plutôt de 500 millions de personnes qui utilisaient l’application sur une base mensuelle.

La guerre en Ukraine a donné un coup de pouce à Telegram, alors que les grands réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter ont été bloqués en Russie. Toutefois, l’application et sa messagerie cryptée sont également populaires en Ukraine.

Monétiser Telegram

L’entreprise tente depuis 2021 de monétiser son application gratuite avec la publicité, tout en évitant de fournir les données de ses adeptes aux publicitaires. Avec Telegram Premium, elle explore une autre stratégie pour lever des fonds.

Toutes les fonctionnalités sur lesquelles les utilisateurs et utilisatrices peuvent déjà compter depuis près d’une décennie demeurent gratuites, assure la plateforme dans un billet de blogue.

On voit le logo de Telegram, qui est un avion de papier, sur l'écran d'un téléphone cellulaire.

L'application de messagerie Telegram sur un téléphone cellulaire.

Photo : Getty Images / Carl Court

Mais des fonctions améliorées requérant davantage de ressources seront offertes seulement à ceux et celles qui paieront un abonnement, dont le coût n’a pas été révélé. Il est notamment question de téléversements de fichiers pouvant aller jusqu’à 4 Go, et de téléversements plus rapides.

Telegram Premium permettra aussi d’augmenter les limites de chaînes et de groupes auxquels il est possible de s’abonner, passant de 500 à 1000. Les utilisateurs et utilisatrices pourront également créer jusqu’à 20 dossiers de clavardage, avec 200 discussions chacun.

Parmi les autres fonctionnalités annoncées : des autocollants exclusifs, des badges qui s’affichent à côté du nom des comptes abonnés et des photos de profil animées. Les utilisateurs et utilisatrices de la version premium ne verront par ailleurs plus de publicité.

Le nouveau service doit être lancé graduellement un peu partout à travers le monde, selon Telegram.

Avec les informations de TechCrunch

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !